Victoria Abril épuisée par Demain nous appartient : "C'est de la folie"

Victoria Abril épuisée par Demain nous appartient : "C'est de la folie"©Berzane Nasser - Victoria Abril lors du 6ème Trophée de la Pétanque Gastronomique à Paris, le 28 juin 2018., Abaca

, publié le 9 novembre

Victoria Abril a débarqué dans la série "Demain nous appartient", lundi 8 novembre 2021. À cette occasion, la comédienne s'est confiée à Télé 7 jours sur les conditions de tournage. Et visiblement, il n'a pas été de tout repos.

"Rebecca est une diva sur le déclin, qui revient en France pour récupérer, coûte que coûte, sa fille Raphaëlle (Jennifer Lauret)", a souligné Victoria Abril en décrivant son personnage dans "Demain nous appartient" auprès du magazine Télé 7 jours, sorti en kiosque ce lundi 8 novembre. Après une arrivée annoncée en août 2021, la comédienne donne la réplique à Ingrid Chauvin, Alexandre Brasseur et Ariane Séguillon. Si l'interprète de Sophie dans "Mince alors" a déclaré être "fan" de son nouveau personnage et tout aimer "chez elle : sa liberté, sa fraternité, ses principes...", elle a décrit le tournage comme assez éreintant.

"Je tire mon chapeau aux équipes"

Victoria Abril, qui a signé pour vingt épisodes, n'a pas eu le temps de s'ennuyer avec un tournage très intense : "C'est vrai qu'on va cinq fois plus vite que pour une autre série. J'ai tourné vingt épisodes en quatre semaines et j'ai cru mourir de fatigue, physique et mentale. Cela représente soixante heures de travail par semaine, soixante pages de dialogue à mémoriser le week-end pour la semaine suivante..." L'actrice n'a pas hésité à montrer son admiration pour les comédiens récurrents de "Demain nous appartient" qui tiennent ce rythme à l'année : "Je tire mon chapeau aux équipes. Je ne sais pas comment ils font pour tenir cette cadence depuis quatre ans, 250 épisodes par an, vous vous rendez compte ? C'est de la folie !" Reste à savoir si Victoria Abril sera prête à revivre cette expérience effrénée.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.