Venom 2 : grâce au succès du "Joker" le film sera peut-être classé R

Venom 2 : grâce au succès du "Joker" le film sera peut-être classé R©Sony Pictures Entertainment Deutschland GmbH, DR
A lire aussi

, publié le 6 décembre

Sorti en 2018, le premier volet consacré à Venom, l'anti-héros incarné par Tom Hardy, avait quelque peu divisé le public, de nombreux spectateurs regrettant que le film ne soit pas plus violent. Ces derniers pourraient voir leur désir devenir réalité avec la suite, notamment grâce au "Joker".

S'il y a un film qui a marqué l'année 2019, c'est sans conteste Le "Joker" de Todd Phillips. Un long-métrage devenu en seulement 3 semaines le film R-Rated - soit interdit au moins de 17 ans non accompagnés aux États-Unis - le plus rentable de l'histoire du box-office mondial. De quoi donner des idées à l'un des producteurs de la suite des aventures de Venom qui pourrait voir Tom Hardy affronter deux super-vilains.

"Joker" a ouvert la voie

En effet, dans une interview accordée à Cinemablend, Matt Tolmach, l'un des trois producteurs du premier volet de l'anti-héros Marvel, a fait savoir que "Venom 2" pourrait parfaitement être Rated R. "Je pense qu'il faut toujours y penser, puisque maintenant ça fonctionne. Cela dit, notre film a vraiment très bien marché, notre franchise existe telle qu'elle est, et je ne pense pas que quiconque cherche à se contenter de dire: "Hé, ils l'ont fait!". Nous avons une vraie place dans ce monde", a-t-il confié avant de poursuivre : "Donc ce n'est pas comme si, soudainement, on se préoccupait de la classification de nos films..."

Néanmoins aux yeux du producteur, le succès du film porté par Joaquin Phoenix promet de beaux horizons pour les films classés R : "Ce que 'Joker' a prouvé, c'est qu'on peut y arriver. Pendant très longtemps, ce qui comptait le plus, c'était l'histoire. Et puis, Deadpool est venu mettre un peu la pagaille là-dedans, puis ce fut au tour de Logan. Mais pendant très longtemps (faire un tel film classé R) était considéré comme interdit." Et Matt Tolmach de conclure : "Le fait que ces films soient maintenant sollicités par un large public. signifie que nous avons de nouvelles opportunités de raconter ce type d'histoires." Reste à savoir si Sony est prêt à passer le pas pour la suite de "Venom" qui devrait débarquer au cinéma à l'automne 2020 selon les informations de Deadline.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.