Une séance de cinéma reconstituée comme au temps de la Première Guerre mondiale

Une séance de cinéma reconstituée comme au temps de la Première Guerre mondiale©Christian Panvert, DR

Émilie Nougué, publié le 8 novembre

L'historien Laurent Veray a recréé une séance de cinéma comme au temps de la Grande Guerre. Une plongée dans le passé qui, après avoir eu lieu à Blois, se déroule à nouveau le 8 novembre 2018 au Festival du film de Compiègne.

À l'occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, nombre de salles de cinéma consacreront des séances à des documentaires ou des films sur cette période tourmentée. Laurent Veray, historien spécialiste du septième art, a pour sa part décidé de faire vivre aux spectateurs des émotions similaires à celles que pouvait ressentir le public de l'époque lorsqu'il se rendait au cinéma. Au programme de son spectacle intitulé "Au cinéma comme en 14" : des courts-métrages en noir et blanc, un bonimenteur, des acrobates, des pianistes et une soprano.

Retour en arrière

"Dans les conditions dramatiques que nous traversons, nous faisons notre devoir patriotique en vous distrayant et en vous informant... Pardon si la température est un peu frisquette mais (...) nous avons diminué le chauffage afin de faire quelque économie pour la défense nationale", indique d'abord le bonimenteur avant d'entamer un chant militaire. S'en suivent plusieurs courts-métrages tantôt poétiques tantôt bouleversants, puisque montrant des images de la guerre, et des films plus drôles comme "Charlot grande coquette", dans lequel Charlie Chaplin se travestit en jeune première.

Alors que piano et chanteuse multiplient les émotions, des acrobates divertissent l'assistance pendant l'entracte. Une reconstitution plus vraie que nature qui sera également proposée en mars 2019 à l'auditorium du Louvre.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.