Une panne d'électricité aurait pu coûter la Palme d'or à Claude Lelouch

Une panne d'électricité aurait pu coûter la Palme d'or à Claude Lelouch©OLIVIER BORDE, BestImage

Émilie Nougué, publié le 15 août

Le cinéaste est revenu au cours de plusieurs interviews sur la première projection mouvementée de son film "Un homme et une femme", Palme d'or du Festival de Cannes 1966.

"Un homme et une femme" raconte l'histoire d'amour passionnée d'un couple interprété par Jean-Louis Trintignant et Anouk Aimée. Il fait partie des longs-métrages les plus emblématiques de la carrière de Claude Lelouch, et a aussi décroché l'Oscar et le Golden Globe du meilleur film étranger. Mais son destin aurait pu être tout autre à cause... d'une panne d'électricité.

Un "désastre" évité

À Paris Match, le 26 juin 2018, le réalisateur a raconté : "La première projection, destinée à la presse, le matin (à Cannes, ndlr), a failli être un désastre : aux deux tiers du film, un orage violent a fait sauter l'électricité dans la cabine de projection. (...) Les spectateurs ont commencé à sortir, croyant le film terminé."

Alors que Claude Lelouch pensait que tout était "foutu" puisque les spectateurs partaient, un haut-parleur a indiqué à la salle que la projection allait reprendre. "Et là, en voyant les gens se bousculer pour revenir dans la salle, Jean-Louis Trintignant m'a dit : 'Houlala, ça, c'est très bon signe !'", s'est souvenu le cinéaste.

Cette première projection a finalement marqué le début du succès d'"Un homme et une femme". Au Parisien en mai 2016, Claude Lelouch avait indiqué qu'il avait appris avoir décroché la Palme d'or alors qu'il se promenait avec Jean-Louis Trintignant : "On a vu un type qui gueulait sur la Croisette : 'C'est Lelouch qui a la Palme !' On croyait à une blague."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.