Une jeune fille qui va bien : le premier film de Sandrine Kiberlain se dévoile

Une jeune fille qui va bien : le premier film de Sandrine Kiberlain se dévoile©Denis Guignebourg, BestImage

, publié le 21 juillet

Tant d'années passées devant la caméra donnent à certains l'envie de se hisser derrière et de diriger leur propre oeuvre. Sandrine Kiberlain passe le cap et, après l'avoir annoncé en 2019, donne plus d'indices sur son film.

L'actrice de "9 mois ferme" et "Pupille" devient réalisatrice, pour la première fois à 52 ans et après être apparue dans une cinquantaine de films. Vendredi 17 juillet 2020, une des alertes de Satellifax a annoncé le début du tournage dans le VIIIe arrondissement de Paris pour une durée de cinq semaines. "Elle (Sandrine Kiberlain, ndlr) signe également le scénario du long-métrage, qui raconte l'histoire d'une aspirante comédienne à Paris au début des années 1940 pendant l'Occupation", précise le site. Le drame historique a un nom des plus optimistes : "Une jeune fille qui va bien".

Le casting dévoilé

La boîte de production Curiosa Films ("Fleuve noir", "L'Odyssée") est déjà rattachée au projet. Satellifax en profite pour donner les noms des talents qui composent la distribution : "Le rôle principal est joué par Rebecca Marder (Deux moi), pensionnaire de la Comédie-Française. Figurent également au casting Ben Attal, André Marcon, India Hair, Anthony Bajon et Florence Viala." Au magazine ELLE, Sandrine Kiberlain confiait en 2019 : "J'avais l'histoire en moi depuis dix ans, et j'ai mis une grosse année à l'écrire, seule (...) J'avais envie d'être du côté de celui qui raconte, qui dirige. Je ne réalise pas un film parce que je suis malheureuse comme actrice, mais pour ajouter quelque chose."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.