Un nouveau jour sur Terre : des animaux pas si différents des humains

Un nouveau jour sur Terre : des animaux pas si différents des humains©Universum Film, DR

Solène Filly, publié le 5 septembre

Ce documentaire signé Richard Dale, Peter Webber et Lixin Fan permet aux spectateurs de découvrir le quotidien des animaux. Un exploit qui a été rendu possible grâce à de nouvelles technologies.

Quand le cinéma choisit de faire d'un animal le héros d'un film, on a du mal à ne pas craquer. Et même si filmer une star canine n'a rien de simple, se glisser dans le quotidien des animaux sauvages est beaucoup plus compliqué. À l'occasion de la sortie aujourd'hui, mercredi 5 septembre 2018, d'"Un nouveau jour sur Terre", l'un des réalisateurs du film s'est confié au Parisien sur le tournage de ce documentaire au budget comparable à celui "d'un film Marvel".

Un documentaire familial

Il y a 10 ans, la BBC produisait "Un jour sur Terre". Depuis, la technologie a évidemment évolué mais même si l'utilisation d'un matériel plus léger a simplifié les choses, un documentaire de cette envergure demande plusieurs années de tournage, comme pour filmer, par exemple, la séquence où des bébés iguanes doivent faire face à une horde de serpents : "Ce phénomène ne se produit que quelques jours, une fois par an, sur une île des Galápagos. On l'a donc d'abord observé pour savoir où placer nos caméras. L'année d'après, on a filmé. Et celle d'encore après, on a récupéré des images additionnelles."

Pour faire de ce documentaire un film familial, les réalisateurs ont misé sur des histoires qui se terminent bien et sur des séquences amusantes, comme celle d'un ours qui se gratte le dos contre un arbre. Mais il s'agissait avant tout de sensibiliser les spectateurs, comme l'a indiqué Richard Dale : "On a insisté sur les comportements qui ressemblaient à ceux des hommes, parce que le message du film, c'est que nous partageons ce monde et qu'il faut respecter les animaux."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.