Un homme et une femme : le film culte a failli ne jamais voir le jour

Un homme et une femme : le film culte a failli ne jamais voir le jour©Mondadori Portfolio, Getty Images

Marine de Guilhermier, publié le 25 septembre

Alors que le chef d'oeuvre de Claude Lelouch a été diffusé sur France 5 hier, le 24 septembre 2018, petit retour sur sa genèse.

L'histoire d'amour entre Anne (Anouk Aimée) et Jean-Louis (Jean-Louis Trintignant) est de celles qui ont fait rêver des milliers de spectateurs. Pourtant, il s'en est fallu de peu pour qu'"Un homme et une femme" ne voit jamais le jour. Car en 1965, alors qu'il avait proposé son film "Les Grands moments" au Festival de Cannes, Claude Lelouch s'était vu répondre : "Comment avez-vous eu le culot de nous envoyer une m*rde pareille ?", comme le révèle le livre "Claude Lelouch mode d'emploi" de Yves Alion et Jean Ollé-Laprune. Alors, forcément, les producteurs ne se bousculaient pas pour financer son long-métrage suivant.

Une apparition salvatrice

Surtout, Claude Lelouch n'avait pas forcément d'intrigue en tête jusqu'à ce jour où, déprimé, il prend la voiture "avec l'envie d'avoir un accident", roule jusqu'à Deauville et s'endort en bord de plage. Quand le soleil le réveille, le cinéaste aperçoit une femme avec un chien et un enfant sur la plage. "La silhouette de cette femme était magique. Je me suis demandé ce qu'elle foutait là. Et c'est en me posant cette question que j'ai trouvé les réponses...", racontait-il au Parisien en 2016.

Son histoire en tête, Claude Lelouch a dû trouver de quoi financer ce qui allait devenir "Un homme et une femme". En filmant le Tour de France sous l'impulsion d'un ami, il gagne 100 000 francs puis se lance avec une équipe réduite dans la réalisation du film qui remporta la Palme d'or au Festival de Cannes 1966 et deux Oscars l'année suivante !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.