Un film anti-avortement, soutenu par la Maison Blanche, cartonne aux États-Unis

Un film anti-avortement, soutenu par la Maison Blanche, cartonne aux États-Unis©Christian Science Monitor, Getty Images

Marine de Guilhermier, publié le 15 avril

Sorti le 29 mars 2019 de l'autre côté de l'Atlantique, le film à petit budget "Unplanned", dont l'héroïne est une activiste anti-avortement, cartonne au box-office. Parmi ses supporters, le vice-président des États-Unis, Mike Pence.

Alors que "Dumbo" ou "Captain Marvel" sont actuellement à l'affiche, beaucoup d'Américains ont décidé de se tourner vers un autre film ces dernières semaines : "Unplanned". Adapté des mémoires d'une certaine Abby Johnson (en photo ci-dessus), il raconte comment une jeune directrice d'un Planning Familial décide de démissionner après avoir assisté à un avortement sous échographie, et de rejoindre les rangs des militants anti-avortement. Produit par la société chrétienne Pure Flix pour un budget de 6 millions de dollars, le film en a déjà rapporté plus du double.

Mike Pence, premier fan

Si le film est jugé mauvais et ridicule par de nombreuses critiques - Télérama assure que la réalisation est "digne d'un mauvais film d'horreur" - et que le Planning familial américain a dénoncé "les mensonges" de la production dans un communiqué, cela n'empêche pas "Unplanned" de séduire une partie de la population.

Et notamment Mike Pence, le vice-président de Donald Trump, qui l'a mis sous le feu des projecteurs le 1er avril en tweetant : "C'est si bon de voir des cinémas à travers le pays projeter 'Unplanned' - un nouveau film pro-vie profondément inspirant basé sur le best-seller d'Abby Jonhson. De plus en plus d'Américains embrassent la sainteté de la vie grâce à des histoires puissantes comme celle-ci."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.