Trois chiens qui ont reçu la Palme Dog

Trois chiens qui ont reçu la Palme Dog©Hahn Lionel, Abaca

Marc-Emmanuel Adjou, publié le 8 décembre

Chaque année depuis 2001, le Festival de Cannes récompense les chiens les plus talentueux du septième art. Et ce prix se nomme, bien sûr, la Palme Dog.

Uggie, Dug, Boss et plus récemment Nellie... Le Festival de Cannes ne décerne pas que des Palmes d'or, mais attribue également des Palmes Dog. Comprenez par là qu'il récompense les chiens acteurs qui ont ébloui les salles obscures de leur talent, qu'ils soient en chair ou animés. Gros plan sur trois canidés qui ne font pas qu'aboyer.

Dug, "Là-haut" : le plus brave

C'est le golden retriever dont se prend d'affection le jeune Carl dans le très émouvant film d'animation Pixar. Dug possède l'habilité de s'exprimer en langage humain grâce au collier que lui confectionne son maître, le grincheux Charles Muntz. Ce qui ne le rend que plus attachant. Le chien animé a été primé en 2009.

Uggie, "The Artist" : le plus célèbre

Il a fait craquer la planète entière avec sa performance dans "The Artist", le chef-d'oeuvre de Michel Hazanavicius qui a permis à Jean Dujardin de se faire un nom à Hollywood. Son nom est Uggie, ou Jack dans le film en question, et il est le compagnon d'armes du héros George Valentin. Sa remarquable performance n'est pas passée inaperçue. Uggie a reçu la Palme Dog en 2011.

Nellie, "Paterson" : le plus indé

La chienne apparaît dans le dernier long-métrage en date du réalisateur Jim Jarmusch, où elle accompagne le couple Adam Driver-Golshifteh Farahani. Souvent jaloux, souvent espiègle, mais toujours affectueux, le bulldog anglais du nom de Marvin dans le film se révèle un soutien de poids aux deux personnages principaux. Décédé après le tournage, Nellie devient, en 2016, le premier canidé à recevoir la Palme Dog à titre posthume.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.