Terminator : la fin du film aurait pu être très différente

Terminator : la fin du film aurait pu être très différente©20th Century Fox, DR

Solène Filly, publié le 23 octobre

L'une des scènes culte du film a bien failli ne pas voir le jour et être remplacée par une fin heureuse.

Le cyborg incarné par Arnold Schwarzenegger fera son retour dans un sixième opus le 13 novembre 2019. À ses côtés, on retrouvera Linda Hamilton qui reprendra son rôle de Sarah Connor, après que celui-ci a été confié à Emilia Clarke dans "Terminator Genisys". Une expérience que l'actrice de "Game of Thrones" n'avait pas franchement adorée, puisqu'elle avait avoué être "soulagée" par l'échec de ce 5e épisode.

Malgré tout, plus de 30 ans après sa première apparition à l'écran, Terminator est loin d'avoir dit son dernier mot puisqu'un 7e volet serait d'ores et déjà prévu. Une longévité due à l'interprétation de Schwarzenegger, mais aussi à la scène culte du premier film, dans laquelle les spectateurs découvraient avec stupeur l'endosquelette mécanique du robot avant d'assister au sacrifice de Kyle Reese (Michael Biehn) pour sauver Sarah Connor. Pourtant, comme le rapporte le site Slashfilm, celle-ci a failli être coupée au montage au profit d'une fin bien plus heureuse.

Pas d'endosquelette

En effet, Gale Anne Hurd, productrice et co-scénariste du film, a confié que les studios ne souhaitaient pas dévoiler le squelette de Terminator, préférant que l'histoire se termine sur un plan de Kyle Reese serrant Sarah Connor dans ses bras. Bien qu'il s'agisse de son premier film, Hurd a fait le choix de tenir bon et de défendre son idée, soutenue par James Cameron et d'autres membres de l'équipe.

Elle conclut : "C'est essentiel de pouvoir compter sur des gens qui croient en vous. Mais c'est aussi très important d'être entourée de personnes qui n'auront pas peur de vous dire que vous faîtes une c*nnerie."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.