Suzanne Lindon : ce que ses parents ont pensé de son film

Suzanne Lindon : ce que ses parents ont pensé de son film©Coadic Guirec - Suzanne Lindon lors du Photocall du film "Seize Printemps" au Festival du film Francophone d'Angoulême 2020, le 1er septembre 2020., BestImage

, publié le 14 juin

Actuellement en promotion pour son premier film en tant que réalisatrice, "Seize printemps", Suzanne Lindon était le 9 juin 2021 sur le plateau de Quotidien. Face à Yann Barthès, elle a évoqué la réaction de ses célèbres parents face à son film.

À vingt-et-un ans à peine, Suzanne Lindon a à coup sûr un bel avenir dans le cinéma. Fille de deux acteurs bien connus du patrimoine français, Sandrine Kiberlain etVincent Lindon, la jeune femme vient tout juste de réaliser son premier long-métrage, "Seize printemps", dans lequel elle tient aussi le premier rôle. Sélectionné en compétition officielle du Festival de Cannes en 2020, le succès précoce de la jeune réalisatrice égale presque celui d'un Xavier Dolan. Le Canadien - bientôt à l'affiche avec Gérard Depardieu - avait vu son premier essai, "J'ai tué ma mère", remporter en 2009 trois récompenses à la Quinzaine des réalisateurs alors qu'il n'avait que dix-neuf ans.

"Être 'fille de', ça va rentrer dans la tête de tout le monde"

Invitée sur le plateau de Quotidien, Suzanne Lindon a expliqué à Yann Barthès avoir voulu tenir ses illustres parents à l'écart de son projet : "J'ai voulu les tenir les plus à distance possible de tout ça parce que être 'fille de', ça va rentrer dans la tête de tout le monde. J'essaie donc de m'affranchir de ça." Un besoin de se sentir "légitime" qui ne l'a pas empêchée cependant de montrer le fruit de son travail aux deux acteurs, une fois celui-ci terminé : "Quand il a fallu leur montrer mon film, j'étais contente de leur montrer ! Ils ont été émus et ils ont vraiment aimé." Une approbation qui selon la jeune fille, n'a rien à voir avec une éventuelle complaisance parentale : "Ils ont une qualité : ils sont très honnêtes et s'ils n'avaient pas aimé, ils l'auraient dit !"

Les commentaires sont désactivés pour cette page.