Suspecté de meurtre, l'acteur césarisé Gérald Thomassin a disparu

Suspecté de meurtre, l'acteur césarisé Gérald Thomassin a disparu©Pyramide Distribution, DR

Solène Filly, publié le 17 septembre

Récompensé en 1991 pour sa prestation dans "Le Petit criminel" de Jacques Doillon, Gérald Thomassin a ensuite fait des apparitions au cinéma ou à la télévision jusqu'en 2008. Suspecté de meurtre en 2012, il est désormais porté disparu.

C'est avec Jacques Doillon, en 1990, que Gérald Thomassin fait ses premiers pas au cinéma dans "Le Petit criminel", un rôle qui lui vaut de recevoir le César du Meilleur jeune espoir masculin l'année suivante. Dix-huit ans plus tard, c'est avec le même réalisateur qu'il fait sa dernière apparition dans les salles obscures dans "Le Premier Venu", un film dans lequel il donne la réplique à Clémentine Beaugrand. Car comme le rappelle Le Figaro, l'acteur prometteur n'est ensuite plus sollicité par le septième art, un métier qui, finalement, ne lui dit pas grand-chose de l'aveu même de Doillon. La relation difficile de Thomassin avec les drogues et l'alcool l'aurait alors entraîné dans la rue et en 2012 il est accepté en hébergement d'urgence.

Injoignable depuis 3 semaines

L'année suivante, il est interpellé puis mis en examen, suspecté du meurtre, en décembre 2008, d'une employée de poste enceinte assassinée de 28 coups de couteau. Gérald Thomassin est finalement remis en liberté sous contrôle judiciaire en mai 2015 avant d'être condamné à un mois de prison ferme pour avoir brisé son bracelet électronique, comme le rappelle le quotidien. S'il fait à nouveau parler de lui aujourd'hui, c'est parce qu'il est porté disparu depuis le 28 août 2019, date à laquelle il aurait pris le train pour se rendre à une convocation judiciaire au tribunal de Lyon avec deux autres personnes à propos du meurtre de 2008.

Au micro de RTL, son frère, Jérôme Thomassin, a indiqué que Gérald "était très heureux de se rendre à ce rendez-vous judiciaire" car celui-ci aurait enfin pu lui permettre d'être innocenté. Injoignable depuis près de 3 semaines, ses proches s'inquiètent, notamment son ami, Samuel, qui l'avait accompagné à la gare de Rochefort et qui lui a adressé un message dans les pages de Sud Ouest : "Donne des nouvelles même si tu es ailleurs. Appelle, pour dire qu'il y a pas de souci parce que là, je suis vraiment inquiet."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.