Stephen Lang se confie sur la suite d'Avatar : "J'étais en pleurs"

Stephen Lang se confie sur la suite d'Avatar : "J'étais en pleurs"©Twentieth Century Fox France, Allocine

, publié le 16 août

Alors que "Don't Breathe 2" s'apprête à sortir au cinéma aux États-Unis, Collider en a profité pour interroger Stephen Lang sur les suites très attendues de la saga Avatar. Dans cette nouvelle interview, publiée le 7 août 2021, l'acteur s'est montré plus qu'enthousiaste quant au projet à venir.

Il y a douze ans déjà sortait "Avatar", un des films les plus ambitieux du cinéma contemporain, pionnier du grand divertissement en 3D et projet phare de James Cameron. À l'époque, le réalisateur de "Titanic" déclarait avoir déjà prévu de multiples suites. Depuis les années se sont écoulées et malgré quelques bruits de couloir et quelques photos de plateau avec Kate Winslet, on attend toujours de voir le résultat sur nos écrans.

"J'ai simplement pensé que c'était très beau"

Plus avantagé que le public, qui attend toujours le second volet, Stephen Lang - interprète du colonel Miles Quaritch dans le premier volet et, selon les propos de James Cameron, futur antagoniste des épisodes à venir - a confié à Collider avoir ressenti une forte émotion à la lecture de l'ultime volet de la saga à venir, "Avatar 5" : "Quand j'ai terminé le dernier scénario, j'étais en pleurs. J'ai simplement pensé que c'était très beau. Je parle du script du dernier volet parce que James y raconte une super histoire, à la fois belle et originale et qui m'a beaucoup ému. J'espère et je crois que le public le sera aussi (...)"

Si "Avatar 2" devrait enfin sortir fin 2022 et si Stephen Lang refuse d'en dire plus sur la suite de la saga, l'acteur a néanmoins promis un spectacle extraordinaire de la part de James Cameron lors de cet ultime volet : "Il repousse définitivement les limites avec celui-ci." En attendant de voir, un jour, peut-être, hypothétiquement, "Avatar 5" et ses trois prédécesseurs, il nous faudra donc le croire sur parole...

Les commentaires sont désactivés pour cette page.