Stephen King : contrairement au film Shining, il adore Doctor Sleep

Stephen King : contrairement au film Shining, il adore Doctor Sleep©Warner Bros. France, DR

Marine de Guilhermier, publié le 6 novembre

Stephen King n'a jamais caché son désamour pour le film de Stanley Kubrick adapté de son roman "Shining". De quoi mettre la pression à Mike Flanagan, le réalisateur de "Doctor Sleep"... Mais heureusement, l'auteur est satisfait de cette adaptation !

En 2013, Stephen King a publié "Doctor Sleep", la suite de son roman culte "Shining", paru en 1977. Il n'a ensuite pas fallu longtemps pour qu'une adaptation cinématographique de ce livre suivant Danny Torrance adulte soit mise en chantier sous la direction du réalisateur Mike Flanagan. Et en tant que "fan de King", comme il se décrit lui-même dans une interview à Entertainment Weekly publiée le 5 novembre 2019, le cinéaste tenait à ce que le maître de l'horreur soit content de son film même s'il souhaitait reprendre l'imagerie de Stanley Kubrick.

Retournement de situation

Également interrogé par Entertainment Weekly, Stephen King a donné sa réaction à la lecture du scénario de ce long-métrage porté par Ewan McGregor. "J'ai lu le script de celui-là très, très attentivement parce qu'évidemment, je voulais faire un bon travail avec cette suite, parce que les gens connaissent le livre 'Shining' et je me disais, je ne veux pas tout foirer", a-t-il commencé. Et de poursuivre : "J'ai aimé tous les films de Mike Flanagan et j'avais travaillé avec lui sur 'Jessie'. Donc j'ai lu le scénario très, très attentivement et je me suis dit : 'Tout ce que je n'ai jamais aimé dans la version de Kubrick de 'Shining' est redoré ici.'"

Une excellente nouvelle pour Mike Flanagan qui a également confié avoir été aux anges quand Stephen King lui a dit "Tu as fait un magnifique travail" après avoir vu le film fini ! "Il a réussi à prendre mon roman 'Doctor Sleep' et je ne sais pas comment à l'unifier sans heurt à la version de Kubrick de 'Shining'. Donc, oui, je l'ai beaucoup aimé", a confirmé l'écrivain.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.