Stanley Kubrick : le réalisateur au coeur de trois grandes nouveautés

Stanley Kubrick : le réalisateur au coeur de trois grandes nouveautés©Mary Evans/AF Archive, Sipa

, publié le 8 mai

"Les Sentiers de la Gloire", "Orange Mécanique", "Full Metal Jacket", "2001 : L'Odyssée de l'Espace", "Eyes Wide Shut", "Shining"... Le démiurge légendaire du septième art continue d'éblouir, deux décennies après sa disparition. Au cours des dernières semaines d'avril 2020, trois grandes actualités ont tourné autour de Stanley Kubrick.

Un documentaire avec des enregistrements inédits de Kubrick

Peu à l'aise avec la presse, Stanley Kubrick la fuyait. Rares sont les journalistes qui, comme le critique français Michel Ciment, ont pu l'approcher. Ce dernier l'a côtoyé pendant trente ans. Pour la première fois, les bandes audio de leurs interviews sont exploitées par Gregory Monroe qui fait entendre la voix pleine d'intelligence du cinéaste dans un documentaire. L'oeuvre, qui expose également des clichés inédits du quotidien de l'artiste, devait être présentée au festival du film de Tribeca. Depuis début avril, le fascinant "Kubrick par Kubrick" est disponible sur Arte.

Une série HBO sur l'hôtel Overlook en préparation

Le 16 avril 2020, Deadline dévoilait une excitante surprise. HBO Max officialise la commande d'une série, intitulée "Overlook", à la boîte de production Bad Robots de J.J. Abrams ("Super 8", "Star Wars"). Dix épisodes d'une heure explorant "les histoires indicibles de l'hôtel" avec "le retour de personnages iconiques", ont, d'ores et déjà, été annoncés. Prêts à retrouver la mythique chambre 237 et les couloirs exigus de la bâtisse du Colorado ?

Un préquel en attente, gâché par la sortie de "Doctor Sleep"

Avec "Doctor Sleep" (2019), le réalisateur de films horrifiques Mike Flanagan s'est imposé le défi monumental, à ses risques, de faire une suite au "Shining" de Stanley Kubrick. Malgré une reconstitution minutieuse de l'Overlook, surfant sur le plaisir nostalgique des spectateurs, ces derniers ont crié : REDRUM. Et le cinéaste Mark Romanek, qui avait annoncé dès 2014 un préquel "The Overlook Hotel", voit ses rêves s'évanouir : "Je crois que comme 'Doctor Sleep' a très moyennement marché et que notre scénario est très cher, le projet est enterré actuellement. Mais on ne sait jamais, c'est une industrie bizarre". Pourtant, le scénario était prometteur : "C'est basé sur le prologue du livre que Stephen King a écrit et, ensuite, ce prologue a été coupé pour réduire la longueur. Ce n'est pas juste quelque chose que quelqu'un a inventé, et c'est plus une origin story... Presque comme un western ou une histoire dans les contrées sauvages, en revenant à la profanation du cimetière indien, la construction de l'Overlook, jusqu'à ce que ça prenne un sens lors de l'inauguration (...) Ça ressemble un peu à 'The Revenant' ou 'La Porte du paradis'." La déception est partagée !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.