Sophie Marceau "a perdu pied" à Cannes selon Dominique Besnehard

Sophie Marceau "a perdu pied" à Cannes selon Dominique Besnehard©SGP, BestImage

Solène Filly, publié le 14 mai

C'est aujourd'hui, mardi 14 mai 2019, que va s'ouvrir la 72e édition du Festival de Cannes. L'occasion pour Dominique Besnehard d'évoquer avec Télé-Loisirs les moments qui l'ont marqué, notamment le discours de Sophie Marceau en 1999.

Pour cette édition 2019 du Festival de Cannes, les plus grandes stars vont se presser sur la Croisette. Et si de nombreux acteurs et actrices rêvent de pouvoir, eux aussi, participer à cette grande célébration du septième art, ce n'est pas le cas de tout le monde. À Télé-Loisirs, Dominique Besnehard, l'ex-agent, révèle ainsi que Sophie Marceau était loin d'être enchantée d'être sous les feux des projecteurs en 1999 : "Elle ne voulait absolument pas venir à Cannes."

"Un cauchemar"

Pas étonnant, donc, que son discours pour remettre la Palme d'Or à "Rosetta" de Jean-Pierre et Luc Dardenne ait été incohérent. "Quand elle est arrivée, je voyais qu'elle n'était pas là... (...) Sur scène, elle a perdu pied, je trouvais ça interminable", raconte-t-il. Un sentiment partagé par son voisin dans la salle : "J'étais assis à côté de Johnny Hallyday, et il me disait : 'Faut que tu montes sur scène, faut la sortir de là !'" Un épisode qu'il qualifie tout simplement de "cauchemar".

Toujours à Télé-Loisirs, l'ancien agent se confie également sur son expérience sur la Croisette avec d'autres stars, comme Béatrice Dalle : "Elle arrivait en retard, elle était rock !" Aujourd'hui, il regrette une chose : que le Festival ait perdu "son sens de la fête" : "Je me souviens de fêtes sur les plages pour les films d'Emir Kusturica, c'était extraordinaire ! (...) À la fin, ils étaient tous ivre-morts, ils se battaient, mais il y avait un sens de la fête."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.