Sofia Essaïdi, épanouie : "Je me sens véritablement comédienne"

Sofia Essaïdi, épanouie : "Je me sens véritablement comédienne"©JACOVIDES-MOREAU, BestImage
A lire aussi

, publié le 2 janvier

Mercredi 1er janvier 2020, France 3 a rediffusé la fiction "Meurtres en Auvergne", dans laquelle Sofia Essaïdi tient l'un des rôles principaux. À cette occasion, l'ancienne candidate emblématique de la Star Academy a expliqué à Télé-Loisirs de quelle façon le métier d'actrice l'épanouissait.

Lors d'une interview accordée à Télé-Loisirs ce mercredi 1er janvier, la très styléeSofia Essaïdi a d'abord confié que le téléfilm "Meurtres en Auvergne" l'avait beaucoup aidé personnellement. "J'ai longtemps confondu fragilité et faiblesse. Ce film m'a permis de réaliser que les failles pouvaient être une force. Comme Aurélie (son personnage, ndlr), j'ai aussi mis un genou à terre il y a quelques années. J'ai tellement travaillé que j'en ai oublié de vivre. Je me suis rendue compte que je n'étais plus heureuse", a-t-elle précisé.

Trouver sa voie

Et la comédienne de 35 ans de poursuivre : "C'est vrai que j'ai souffert, durant mes premières années, de ne me voir proposer que des rôles de femmes souriantes. Cela me faisait souffrir que les gens du métier s'arrêtent à cette image. Cela fait quelque temps maintenant que je travaille avec un coach de manière profonde et assidue. C'est extrêmement enrichissant. J'ai passé des années à crier sur les toits que j'existais, mais ce n'est que lorsque j'ai commencé à réellement travailler que les opportunités se sont présentées."

Dans la foulée, la belle brune a été interrogée sur le moment où elle s'est sentie vraiment comédienne. "J'ai cru pendant longtemps que je l'étais, simplement parce que je l'avais décrété et que j'avais tourné dans quelques fictions. J'ai vite arrêté de le dire le jour où j'ai compris tout le travail qui m'attendait !", a-t-elle répondu en toute transparence, avant de conclure avec fierté : "Aujourd'hui, je me sens véritablement comédienne. Quand j'arrive sur le plateau et que j'entends : 'Action !'... la vie n'est jamais plus belle qu'à ce moment-là."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.