Silvio Berlusconi a prêté une de ses résidences pour le tournage de son biopic

Silvio Berlusconi a prêté une de ses résidences pour le tournage de son biopic©Vandeville Eric, Abaca
A lire aussi

Marc-Emmanuel Adjou, publié le 3 avril

L'une des villas qui ont abrité les célèbres "bunga bunga", parties fines organisées par l'ex-Premier ministre italien, a servi de décor pour le film "Loro".

Paolo Sorrentino est de retour. Le cinéaste italien, habitué de la Croisette cannoise (il y a notamment dévoilé le drame "Youth"), présentera très prochainement dans les salles romaines (et probablement à Cannes), son nouveau film, "Loro", un biopic centré sur nul autre que Silvio Berlusconi, le sulfureux Premier ministre italien. Deuxième incursion politique du réalisateur après "Il Divo" consacré à Giulio Andreotti, "Loro" ("Eux" en français), verra Toni Servillo, l'acteur fétiche de Sorrentino, prêter ses traits au politicien.

Quand Berlusconi s'invite dans le projet

Projet cher au réalisateur (il déclarait lors du Festival de Cannes de 2017 vouloir, à travers le film, raconter l'Italie : "Berlusconi est l'archétype de 'l'italianité' et à travers lui, je peux raconter les Italiens"), "Loro" a été témoin de l'implication directe de Berlusconi, qui a rencontré le metteur en scène lors du tournage.

Ravi que le réalisateur lui dédie un film, l'ancien leader de la droite italienne n'aurait pas hésité à prêter l'une de ses résidences pour les enregistrements, comme l'indique le site BFMTV : "L'ex-Cavaliere s'est déclaré ravi de parler à l'un de ses cinéastes préférés et aurait même mis à disposition pour le tournage sa maison de Sardaigne ou celle près de Milan, où étaient organisées les fameuses soirées festives 'bunga bunga'." "Loro" est attendu le 24 avril dans les salles italiennes.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.