Seven : la fin du film aurait pu être totalement différente

Seven : la fin du film aurait pu être totalement différente©Metropolitan FilmExport, DR

, publié le 11 novembre

Particulièrement dramatique, la fin du film "Seven" a perturbé les spectateurs. Un final à la hauteur d'un incroyable thriller, qui aurait pourtant pu ne jamais exister.

"Seven" a marqué un tournant dans la vie du réalisateur David Fincher, qui était alors au début de sa carrière. Et il a réussi un véritable coup de maître avec 316 millions de dollars de recettes dans le monde. Si "Seven" était la première rencontre entre David Fincher et Brad Pitt, ils se retrouveront quatre ans plus tard sur un projet tout aussi incroyable, "Fight Club". Il y a quelques temps, Andrew Kevin Walker, le scénariste de "Seven", a cependant révélé que la fin si appréciée des cinéphiles aurait pu être tout autre.

Un changement de réalisateur sauve la fin du film

Au départ, Jeremiah Chechik, réalisateur de "Chapeau melon et bottes de cuir" (1998), doit mettre le film en scène. Au script, Andrew Kevin Walker finalise son travail, mais la fin ne convient pas au réalisateur qui lui demande de la réécrire. À contre-coeur, il retravaille la scène. Une église abandonnée remplace le désert, et Brad Pitt ne fait pas cette effroyable découverte : la tête de sa femme dans une boîte. Mais entre temps, Jeremiah Chechik quitte le navire et laisse les commandes à un jeune réalisateur, David Fincher.

Une version qui déplaît

Pendant une réunion, le premier scénario est proposé à David Fincher. C'est au cours d'un entretien avec le Hollywoord Reporter, que le scénariste nous en apprend plus sur ce moment si décisif dans le succès du film : "Fincher a exprimé son désir de réaliser le film, mais il a mentionné cette histoire de tête dans une boîte. Et ils lui ont répondu : 'non, non, non. On vous a envoyé la mauvaise version.' Et donc ils lui ont envoyé la version largement remaniée de Jeremiah Chechik, qui avait une fin complètement différente. Et Fincher a répondu : 'non, cette version ne m'intéresse pas'." Mais lorsque le final est montré au studio New Line en charge du projet, ils décident de ne pas la garder au montage final. C'était sans compter sur la volonté du réalisateur mais aussi de Brad Pitt qui était prêt à ne pas s'engager si la fin venait à être modifiée. Le studio a fini par céder. Parfois le succès d'un film ne tient qu'à un fil !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.