RoboCop Returns perd son réalisateur

RoboCop Returns perd son réalisateur©Studiocanal, DR
A lire aussi

Solène Filly, publié le 16 août

Rattaché au projet depuis 2018, Neill Blomkamp ne réalisera finalement pas la nouvelle aventure du robot-policier, comme il l'a annoncé sur Twitter.

Depuis sa première apparition dans les salles obscures en 1987, le personnage de RoboCop a eu droit à plusieurs autres aventures. Dans les années 1990, d'abord, sous la forme de suites, puis en 2014, à travers un remake avec Joel Kinnaman dans le costume du héros, à la place de Peter Weller. Une nouvelle version qui n'avait pas vraiment réussi à convaincre le public ou les critiques, et qui n'avait donc pas eu droit à ses propres suites.

Lorsqu'un reboot a été annoncé en janvier 2018, les fans du robot-policier étaient donc ravis à l'idée de bientôt pouvoir le retrouver au cinéma. Et pour diriger ce "RoboCop Returns" c'est Neill Blomkamp, à qui l'on doit "District 9", qui avait été choisi.

Un autre projet en cours

Mais le 15 août 2019, le réalisateur a révélé via son compte Twitter qu'il ne faisait désormais plus partie du projet. "Adieu RoboCop. Je tourne un nouveau thriller d'horreur et MGM (le studio en charge du film, ndlr.) qui ne peut pas attendre, doit tourner RoboCop dès maintenant", a-t-il ainsi écrit. Et d'ajouter : "J'ai hâte de le voir en salle avec les autres fans." Pas de mauvais sang, donc, entre la MGM et Blomkamp. Reste à savoir qui va le remplacer à la tête de ce projet qui devait être une suite directe du film de 1987.

Pour le moment, aucun acteur n'est officiellement rattaché à "RoboCop Returns", mais si Blomkamp dit vrai et que la MGM est pressée de voir le film sortir, de nouvelles annonces ne devraient pas tarder à voir le jour. Quant au projet de "thriller d'horreur" du cinéaste sud-africain, le mystère reste, là aussi, entier.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.