Richard Donner (Superman) donne son avis sur les films de super-héros modernes

Richard Donner (Superman) donne son avis sur les films de super-héros modernes©Warner Bros., DR

, publié le 31 décembre

Le quotidien britannique The Telegraph s'est longuement entretenu avec le cinéaste Richard Donner. Connu pour être notamment le réalisateur du tout premier film sur Superman, l'homme de 90 ans a des choses à dire sur les films de super-héros actuels.

Comme son confrère Clint Eastwood, Richard Donner a passé la barre des 90 ans mais reste actif dans son domaine de prédilection. Celui qui prépare un cinquième volet de "L'Arme Fatale" avec les acteurs Mel Gibson et Danny Glover a volontiers mis en perspective son "Superman" des productions modernes. Lors de sa sortie, en France en janvier 1979, le premier film sur l'histoire de Clark Kent popularise les adaptations de bandes dessinées par le septième art. Le genre explose à Hollywood grâce à cette oeuvre portée par Christopher Reeve, Gene Hackman, Marlon Brando et Margot Kidder. Le réalisateur pris pour modèle par Patty Jenkins, dont il apprécie le "Wonder Woman", s'avoue stupéfait de voir les justiciers des comics devenir, aujourd'hui, la "forme dominante du divertissement".

"Les super-héros sombres, tristes, en colère contre eux-mêmes, je ne trouve pas ça amusant"

Le pionnier explique : "Quand on voit que le film est bien tourné, selon mes normes, c'est si épanouissant. Je suis très heureux et fier quand je les vois. Quand c'est mal fait, c'est une telle déception." Richard Donner, qui n'a "aucune idée de qui est Zack Snyder" mais trouve "merveilleux" qu'il puisse reprendre le montage de son "Justice League", se désole d'un point : "Il y a tellement de gens qui rendent les super-héros si cyniques, c'est déprimant. Quand ils sont sombres, tristes, en colère contre eux-mêmes et le monde, je ne trouve pas ça amusant. Je pense qu'il y a assez de réalité pour ça. On vient d'en avoir plus de quatre ans. Je pense que nous avons envie du contraire." Le cinéaste est ensuite revenu sur les propos de Martin Scorsese qui comparait les films Marvel à un parc d'attraction éloigné de tout art : "Eh bien, je voudrais être en mesure de créer un de ces manèges ! Le problème est que, souvent, l'industrie cinématographique utilise mal la technique lorsqu'elle est dépassée par ses ambitions. Mais à côté de ça, de temps en temps, on peut vraiment voir des histoires merveilleuses avec certains de ces films."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.