Retour vers le futur censuré : Netflix et Universal critiqués par le scénariste

Retour vers le futur censuré : Netflix et Universal critiqués par le scénariste©Anita Weber, Sipa
A lire aussi

, publié le 26 mai

Nom de Zeus ! Entre Netflix et la production des trois films de la saga "Retour vers le futur", le ton est monté suite à une obscure histoire de censure. Le scénariste Bob Gale s'est expliqué dans les colonnes du Hollywood Reporter, vendredi 22 mai 2020.

À la fin de l'année 2019, les nostalgiques étaient ravis de voir apparaître les "Retour vers le futur" dans le catalogue de la plateforme de streaming mais, rapidement, un problème a été soulevé par les aficionados. Le mythique N rouge a modifié une scène du deuxième volet, vers 1h21 de visionnage. Dans la version originale, l'almanach du méchant Biff que découvre Marty cache en réalité un magazine de charme. Ici, la couverture osée du magazine Oh LàLà, avec une jeune femme dévoilant ses jambes, a été coupée au montage. Bob Gale a exprimé son mécontentement auprès du Hollywood Reporter, vendredi 22 mai 2020.

Les bêtises du futur...

"La faute en revient à Universal qui a, en quelque sorte, fourni à Netflix une version remontée du film. J'ai appris cela il y a une dizaine de jours d'un fan aux yeux d'aigle. J'ai demandé au studio de rectifier son erreur. La version qui est désormais proposée est la version non censurée, non coupée, et originale", a-t-il expliqué. Bob Gale poursuit en révélant que cette version était même inconnue de la production : "Apparemment, c'était une version étrangère dont ni le réalisateur Robert Zemeckis ni moi-même ne connaissions l'existence. C'était pour un pays qui avait un problème avec la couverture du magazine Oh Là Là. J'ai demandé au studio de détruire cette version. Pour info : Netflix ne remonte pas les films - ils ne diffusent que les versions qu'on lui fournit. Ils sont donc irréprochables. Vous pouvez diriger votre colère contre Universal, mais je pense qu'ils seront beaucoup plus prudents dans le futur - et avec 'Le Futur'."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.