"Les castings, c'est accepter de se foutre à poil", selon Juliette Binoche

"Les castings, c'est accepter de se foutre à poil", selon Juliette Binoche©JACOVIDES-BORDE-MOREAU, BestImage

Clement Caillive, publié le 10 juillet

L'actrice de 53 ans sera de retour sur les planches dès le 23 juillet 2017 pour le 71e Festival d'Avignon. À cette occasion, elle s'est confiée au magazine Madame Figaro afin de parler de ce nouveau projet... ainsi que de ses débuts au cinéma.

Juliette Binoche s'est rappelée des moments les plus extrêmes de sa carrière d'actrice dans les colonnes de Madame Figaro. "Il me semble que cela a été les deux ans de castings à mes débuts.Les castings, c'est accepter de se faire humilier, de se foutre à poil quand vous le demande", a-t-elle confié sur ses premières expériences. Avant d'ajouter : "C'est comme ça que cela se passait, en tout cas quand j'ai débuté, c'était le milieu des années 1980, quand on demandait beaucoup aux actrices de tourner nue."

Un rêve omniprésent

Malgré cela, elle avoue ne jamais s'être sentie "réduite" par cette manière de passer des auditions à cette époque. En effet, la comédienne n'avait alors qu'un objectif en tête, celui de réussir. "Mon but était plus loin et mon rêve plus beau, plus grand. Plus tard, on découvre aussi que l'abnégation est nécessaire pour se mettre au service d'un personnage et d'un film", déclare-t-elle ainsi au magazine.

Son expérience l'a également aidée à ouvrir les yeux sur le cinéma et sur ses émotions en tant qu'actrice. "Être acteur, c'est se soustraire. C'est ce que j'ai découvert dans la longue épreuve qu'a constituée le tournage des 'Amants du Pont-Neuf', qui m'a permis de voir à quel point j'étais forte et fragile", a conclu celle qui jouera Barbara dans la pièce "Vaille que vivre", du 23 au 26 juillet prochain.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.