Quand Serge Gainsbourg était "pété comme un coing" aux César

Quand Serge Gainsbourg était "pété comme un coing" aux César©AGENCE, BestImage

, publié le 29 octobre

Dans le 2e tome de son journal intime, "Post-scriptum" (Fayard), paru le 23 octobre 2019, Jane Birkin revient sur cette soirée de février 1986 lors de laquelle sa fille, Charlotte Gainsbourg, a reçu le César du Meilleur espoir féminin.

En 1986, alors qu'elle n'a pas encore 15 ans, Charlotte Gainsbourg est nommée dans la catégorie Meilleur espoir féminin aux César pour sa performance dans "L'Effrontée" de Claude Miller. Très fier d'elle, son père, Serge Gainsbourg, l'a accompagnée lors de la cérémonie avec Jane Birkin et Kate Barry, l'aînée de la chanteuse (décédée en 2013).

Serge Gainsbourg, prêt à "casser la gueule" aux concurrentes de sa fille

"Pour les César, on avait acheté pour Charlotte un petit costume chez Agnès b, Serge est venu nous chercher, Kate et moi, dans une Rolls-Royce louée pour l'occasion", raconte Jane Birkin dans ses mémoires avant de poursuivre : "Il était pété comme un coing, a chuté en ouvrant la portière, il a raflé une bouteille de champagne au bar, qu'il avait cachée sous son fauteuil et, dans une tension tendre, il nous a annoncé qu'il allait casser la gueule à toutes les autres 'contestants' si Charlotte ne gagnait pas."

La future compagne d'Yvan Attal a heureusement raflé ce prix pour le plus grand bonheur de Jane Birkin, qui avait également peur que Serge Gainsbourg ne fasse des siennes si elle ne gagnait pas. Elle raconte : "Comme il allait remettre le prix de la meilleure actrice vers la fin de cette chère cérémonie, on était bien soulagées que Charlotte ait le César dans les mains !"

Les commentaires sont désactivés pour cette page.