Quand Pamela Anderson ajoute son grain de sel à l'affaire Weinstein

Quand Pamela Anderson ajoute son grain de sel à l'affaire Weinstein©Shootpix, Abaca

Marc-Emmanuel Adjou, publié le 4 décembre

La playmate la plus célèbre du monde a, lors de son passage dans un talk-show américain, affirmé avoir elle aussi reçu des avances de producteurs hollywoodiens, et a appelé ses consoeurs à être plus vigilantes.

On n'a pas fini de parler du harcèlement sexuel dans le monde du cinéma. La dernière actrice à s'exprimer sur le débat qui fait actuellement trembler Hollywood ? Pamela Anderson. Invitée d'un talk-show diffusé sur NBC News le 30 novembre 2017, la révélation de "Alerte à Malibu" a été interrogée sur le sujet par des journalistes. C'est ainsi qu'elle a révélé avoir également reçu des propositions indécentes : "Quand je suis arrivée à Hollywood, bien sûr, j'ai reçu beaucoup d'offres d'auditions privées et de choses qui n'avaient absolument aucun sens."

"Il y a des solutions plus simples à ce problème"

Et de poursuivre : "C'est bien connu que certains producteurs ou certaines personnes à Hollywood sont à éviter dans le cadre privé." Elle en a profité pour pointer du doigt l'attitude de certaines actrices victimes de harcèlement ou d'agression : "Le bon sens aurait été de ne pas se rendre dans ces chambres d'hôtels seules. Si quelqu'un vous ouvre la porte dans un peignoir, fuyez, c'est du bon sens."

Des propos qui n'ont pas manqué d'égratigner l'opinion publique ainsi que les féministes. En effet, dans le même entretien, l'éternelle C.J. soutient que les actrices concernées auraient dû auditionner accompagnées de leurs "agents ou leurs assistants". Et de conclure, bienveillante : "Il y a des solutions plus simples à ce problème."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.