Quand on crie au Loup : Marilou Berry explique l'échec du film

Quand on crie au Loup : Marilou Berry explique l'échec du film©Nasser Berzane, Abaca

, publié le 31 janvier

C'est dans le Parisien, jeudi 30 janvier 2020, que Marilou Berry a pris la parole pour expliquer l'échec de son second film "Quand on crie au Loup", sorti en juillet 2019.

L'été dernier, seuls 29 838 personnes se sont déplacés pour voir "Quand on crie au Loup", dirigé par Marilou Berry. Un nombre d'entrées pour le moins faible, qui place le film en sixième position des plus gros flop de l'année 2019. Malgré sa métamorphose et la présence de Gérard Jugnot, Bérengère Krief et Thomas VDB au casting, "Quand on crie au Loup" n'aura pas eu le même succès, que le premier film de la fille de Josiane Balasko "Joséphine s'arrondit", qui a réuni 893 357 spectateurs. Un échec qu'elle a expliqué dans le Parisien : "Si j'avais pu réfléchir autrement, j'aurais dû le sortir à la télé ou sur Netflix. Il aurait été vu par plus de monde et son impact aurait été plus important."

Les fictions les plus intéressantes se font à la télévision

Marilou Berry estime aujourd'hui que : "Les fictions les plus intéressantes se font à la télévision et sur les plates-formes. Il y a une autre manière de consommer et le cinéma devrait se remettre en question car il produit trop de films qui coûtent trop d'argent et ne rapportent pas." Et ajoute à propos du cinéma : "Les gens n'y vont plus comme il y a 30 ans : une place coûte au moins 10 euros, pour être dans une salle pas forcément agréable. Désormais, tout le monde a un cinéma chez soi !"

Mais Marilou Berry ne baisse pas les bras pour autant, puisqu'elle a rejoint Isabelle Nanty dans la saison 3 de "Munch" et sera prochainement, à l'affiche l'adaptation française de la série américaine "This Is Us", intitulée "Je te promets".

Les commentaires sont désactivés pour cette page.