Quand Julie Gayet jouait l'intermédiaire pour aider un ami cinéaste

Quand Julie Gayet jouait l'intermédiaire pour aider un ami cinéaste©Bruno Bebert, BestImage

, publié le 14 novembre

Selon l'ouvrage "L'histoire secrète de la DGSE" écrit par Jean Guisnel, Julie Gayet, connue pour être restée en retrait de la présidence de François Hollande, aurait tout de même servi d'intermédiaire auprès de son compagnon pour aider le cinéaste Éric Rochant.

Lorsque François Hollande était au pouvoir, certaines rumeurs soutenaient l'idée que Julie Gayet influençait ses décisions. Des rumeurs que l'actrice connue pour ne pas regarder les films dans lesquels elle joue a toujours niées mais qui ont pu s'avérer vraies lorsque ses amis cinéastes étaient dans le besoin. En effet, selon les révélations de Jean Guisnel dans son récent ouvrage "L'histoire secrète de la DGSE", paru aux éditions Robert Laffont, la comédienne aurait joué le rôle d'intermédiaire auprès de celui qui a vendu son dernier livre à moins de 1 000 exemplaires en vue d'aider son ami, le réalisateur et producteur Éric Rochant.

L'intermédiaire de choix

Dans des extraits révélés par Le Point le 30 octobre 2019, on peut lire qu'Éric Rochant voulait a tout prix être mis en relation avec François Hollande pour faire valider son projet de série sur Canal+ : "Le Bureau des légendes", inspirée du travail d'un service de la DGSE. Le réalisateur a ainsi sollicité la compagne de l'ancien chef d'État, Julie Gayet, avant de contacter la Sécurité extérieure. "La DGSE a compris que parallèlement, Éric Rochant, avait fait directement avaliser l'accord par le chef de l'État, par l'entremise de sa compagne, l'actrice et productrice Julie Gayet", est-il écrit. Depuis "Le Bureau des légendes", dont la 5e saison est en préparation, est devenue une série à succès.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.