Quand Gérard Depardieu réclame 80 000 euros en cash pour un festival de cinéma

Quand Gérard Depardieu réclame 80 000 euros en cash pour un festival de cinéma©Briquet-Hahn, Abaca
A lire aussi

Marc-Emmanuel Adjou, publié le 15 novembre

L'acteur réclamait 80 000 euros pour une simple apparition à la cérémonie de clôture du festival du film d'Anta­lya en Turquie.

C'est un acteur qui vaut de l'or. Alors qu'il était censé clôturer le festival du film d'Anta­lya en Turquie, en octobre 2017, Gérard Depardieu a fait faux bond aux organisateurs de l'événement. En cause, un problème de rémunération. Selon les informations du journal Le Monde, la star des "Valseuses" réclamait un salaire de 80 000 euros pour son déplacement, exigeant également des conditions très strictes.

Paiement cash et immédiat

Ainsi, l'on apprend qu'en plus de son importante rémunération, l'acteur a souhaité être payé en liquide et sans délai. Une source raconte : "Il voulait un paiement immédiat et en cash. Lorsque le comité a refusé, il a quitté la Turquie le soir même." Le festival a donc dû se passer des services du comédien, qui a préféré, à la place, se rendre dans un restaurant afin d'y déguster les spécialités locales.

L'affaire a fait les choux gras de la presse turque, qui n'a pas manqué d'égratigner notre Gérard national, le surnommant "paradieu", qui se traduirait en français par "argentdieu". Pour ceux qui seraient intéressés par le menu commandé par notre icône, le quotidien Hurriyet rapporte que "l'acteur français a consommé, en quarante-cinq minutes, une large portion de kokoreç puis il s'est régalé de moules et il a bu deux bières. Il a ensuite réglé sa note de 250 turkish liras (à peu près 55 euros) sans laisser un centime de pourboire".

 
18 commentaires - Quand Gérard Depardieu réclame 80 000 euros en cash pour un festival de cinéma
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]