Prince Philip : 3 représentations du grand amour d'Elizabeth II à l'écran

Prince Philip : 3 représentations du grand amour d'Elizabeth II à l'écran©Mary Evans - Princesse Elizabeth et le Lieutenant Philip Mountbatten immortalisés le jour de l'annonce de leur engagement à Londres, en juillet 1947., Sipa

, publié le 9 avril

Philip Mountbatten, le prince consort, a rendu son dernier souffle vendredi 9 avril 2021, deux mois avant son centenaire. La Grande-Bretagne pleure un homme discret, élégant, sportif, toujours présent pour les membres de la famille royale et son épouse Elizabeth à laquelle il était marié depuis 74 ans. L'incroyable destinée de ce père de quatre enfants, dont le prince Charles, a inspiré de nombreuses reconstitutions historiques à l'écran.

Matt Smith et Tobias Menzies dans "The Crown" (2016 - toujours en cours)

Pour cette série Netflix, le succès ne désemplit pas à travers le monde. Les spectateurs de tous horizons se montrent friands de la vie tumultueuse des Windsor. Alors que le tournage de la cinquième saison a été annoncé pour cet été, le programme perd l'un de ses personnages iconiques. Le comédien Matt Smith campait un jeune duc d'Édimbourg plein d'esprit dans les saisons 1 et 2. Lors de sa nomination aux Emmy Awards de 2018 pour cette prestation, il avait tenu à exprimer publiquement sa joie : "Je me sens vraiment chanceux d'avoir à jouer ce merveilleux homme emblématique."

Pour les saisons 3 et 4, les producteurs avaient choisi un acteur plus âgé en la personne de Tobias Menzies qui évoquait cette tête couronnée auprès de Vanity Fair en 2020 : "Il est réellement drôle. Je pense que c'est un ingrédient important dans sa relation avec Elizabeth ... Il a peut-être été très utile pour elle au fil des années d'avoir, à ses côtés, quelqu'un qui est capable de la faire rire et de la prendre un peu moins au sérieux." Bientôt, Jonathan Pryce prendra le relais pour incarner une version vieillissante de Philip Mountbatten.

James Cromwell dans "The Queen" (2006) de Stephen Frears

En prenant en compte l'histoire du prince Philip et Elizabeth II, le dicton pourrait être réaménagé ainsi : derrière chaque homme se cache une grande femme. Cette passion inaltérée, qui dure depuis leur rencontre en 1939, et les années post-Diana sont contées par le cinéaste Stephen Frears ("Les Liaisons dangereuses") avec les charismatiques James Cromwell et Helen Mirren dans la peau de ce couple apprécié. Le long-métrage débute à la mort de Lady Di en août 1997 et raconte comment la reine a réussi à se relever, et avec elle la nation toute entière, de cette tragédie. Évidemment, son bien-aimé d'1m88 a participé à aider à lui faire retrouver sa motivation !

Christopher Lee dans "Charles & Diana: A Royal Love Story" (1982) de James Goldstone

"Charles & Diana : A Royal Love Story" est l'une des toutes premières réalisations centrée sur la famille royale britannique. Cette mise en scène de l'histoire d'amour entre le prince Charles et Diana Spencer, avec notamment une reconstitution grandiose du mariage de 1981, accueille dans sa distribution le grand Christopher Lee. Loin des longs-métrages de vampires effrayants qu'il adulait tant, le comédien troque sa cape noire et ses dents pointues pour devenir l'homme de l'ombre de Buckingham. Une performance touchante qui explore la relation père-fils.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.