Pourquoi Alain Souchon a-t-il mis un terme à sa carrière d'acteur ?

Pourquoi Alain Souchon a-t-il mis un terme à sa carrière d'acteur ?©MEURO, Sipa

, publié le 24 décembre

Outre, ses nombreuses oeuvres musicales qui lui ont permis d'accéder au rang de figure majeure de la chanson française, Alain Souchon s'est illustré par ses talents d'acteurs dès les années 1980. Une carrière cinématographique qui s'est peu a peu essoufflée, jusqu'à son terme à la fin des années 1990. Un choix personnel, qu'il explique à Michel Denisot dans l'émission Icônes sur Europe 1, samedi 28 novembre 2020.

Entre 1980 et 2000, Alain Souchon a tourné dans onze longs-métrages. Si en 2019, il a accepté d'apparaître dans le documentaire de Vincent Delerm, "Je ne sais pas si c'est tout le monde", le musicien semble avoir mis un terme à sa carrière cinématographique après un bref passage dans "Sans plomb" (2000) de Muriel Teodori. Pourtant, ses prestations dans "Je vous aime" (1980) de Claude Berri et dans "L'Été meurtrier" (1983) de Jean Becker, lui ont valu deux nominations aux César. Alors pourquoi Alain Souchon a-t-il préféré se concentrer sur la musique plutôt que de lier les deux arts ? Invité sur Europe 1 dans l'émission Icônes, animée par Michel Denisot, samedi 28 novembre 2020, le chanteur s'est livré sur le sujet.

"J'aime bien me diriger moi-même"

Si Alain Souchon a partagé l'affiche avec de grandes stars du cinéma comme Isabelle Adjani, Jean-Louis Trintignant ou encore Catherine Deneuve, l'artiste confie que c'est un métier qui ne l'a "pas passionné" : "J'aime bien me diriger moi-même. Si je fais une chanson, que je m'implique bien et qu'elle est bien, j'ai du succès. Si je torche le truc et que je bâcle, je n'ai pas de succès. J'aime bien que ce soit tangible. Au cinéma, vous êtes embringué dans une histoire merveilleuse parce que vous rencontrez des gens merveilleux comme Jean-Louis Trintignant, Catherine Deneuve ou Isabelle Adjani... Je suis vraiment content de les avoir rencontrés. Mais le travail lui-même... J'étais chef de rien ! On me disait 'fais ça', 'assieds-toi là', etc. Moi, je ne sais pas faire ça." Malgré tout, dans sa filmographie, un long-métrage fait exception, "Comédie !" (1987) de Jacques Doillon, dans lequel il donne la réplique à Jane Birkin : "Personne ne l'a vu, mais que je l'aime beaucoup."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.