Pour plus de diversité, l'Académie des Oscars adopte de nouvelles règles

Pour plus de diversité, l'Académie des Oscars adopte de nouvelles règles©Lionel Hahn, Abaca
A lire aussi

, publié le 10 septembre

Régulièrement visée par les critiques pour son manque de diversité, l'Académie des Oscars a décidé de faire un pas vers la diversité, mardi 8 septembre 2020. Des changements qui entreront en vigueur dès 2024.

Les polémiques ne cessaient de prendre de l'ampleur, et deux grandes cérémonies du 7e art ont été contraintes de s'adapter. Après l'Académie des César, qui a récemment voté pour la parité intégrale au sein de sa direction, c'est au tour de l'Académie des Oscars de prendre en compte les revendications de bon nombre d'artistes.

À respecter scrupuleusement

Ainsi dès 2024, lors de la 96e édition, pour être éligible à l'Oscar du Meilleur Film, le long-métrage devra répondre à au moins deux des quatre critères mis en place. En premier lieu, "l'oeuvre devra soit avoir comme acteur principal ou secondaire une personne issue d'une minorité ethnique sous-représentée ; soit avoir un casting composé à 30% de personnes issues de groupes sous-représentés (femmes, minorités ethniques, personnes LGBTQ+, personnes souffrant de handicaps) ; soit avoir au centre de son histoire une personne issue de groupes sous-représentés", note BFMTV. Le second critère précise que l'équipe technique et de la production devra être composée en partie de minorité. Le troisième point aborde l'égalité des chances, où les "personnes issues de groupes sous-représentés doivent avoir accès à des stages rémunérés à toutes les étapes de création du film". Enfin, le studio et le ou les distributeurs du film devront être composés d'équipes où les responsables sont issus de groupes sous-représentés.

En raison de l'épidémie, la prochaine cérémonie des Oscars aura lieu le 25 avril 2021.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.