Pour Nicole Calfan, Le Dernier Tango à Paris a tué son amie Maria Schneider

Pour Nicole Calfan, Le Dernier Tango à Paris a tué son amie Maria Schneider©Carlotta Films, DR
A lire aussi

Solène Filly, publié le 1 mai

Invitée dans l'émission de Karl Zéro sur Europe 1, la comédienne a révélé avoir failli jouer dans le film de Bernardo Bertolucci dans le rôle qui "a tué" Maria Schneider, selon elle.

Scandaleux à l'époque de sa sortie pour sa scène de viol - dans laquelle Marlon Brando pénètre la jeune femme interprétée par Maria Schneider sur le sol de la cuisine et utilise du beurre comme lubrifiant -, "Le Dernier Tango à Paris" a refait parler de lui à l'ère #MeToo à cause d'une interview du réalisateur, Bernardo Bertolucci.

En effet, dans cet entretien exhumé par le magazine Elle, le cinéaste révèle avoir discuté de cette séquence avec son acteur, mais n'avoir rien dit à Maria Schneider afin de pouvoir filmer "sa réaction en tant que fille et non en tant qu'actrice". Un moment terrible pour cette dernière, qui déclarera des années plus tard au Daily Mail : "Je me suis sentie humiliée et, pour être honnête, j'ai eu un peu l'impression d'être violée."

Belmondo et Calfan à la place de Brando et Schneider ?

"Maria Schneider était une très grande amie à moi et ce film... l'a tuée", indique Nicole Calfan sur Europe 1, interrogée à propos du "Dernier Tango à Paris" par Karl Zéro. Mais si l'animateur l'invite à parler du long-métrage de Bertolucci, c'est parce qu'elle a bien failli y jouer le rôle de son amie... en compagnie de Jean-Paul Belmondo.

Elle raconte : "On tournait 'Le Casse' (d'Henri Verneuil, ndlr) et le metteur en scène en question (Bertolucci, ndlr) est venu nous voir avec un scénario. Il en a donné un à Jean-Paul, un à moi, (...) en expliquant, 'Voilà, je vous veux pour mon prochain film, 'Le Dernier Tango à Paris'.' Jean-Paul a dit : 'Est-ce qu'il y a des scènes érotiques ?' Bertolucci a répondu : 'Non, c'est un film sexuel'. Alors Jean-Paul a repoussé les deux scénarios en disant : 'Ce n'est ni pour la petite, ni pour moi.'"

Les commentaires sont désactivés pour cette page.