Pinocchio de Netflix : Guillermo del Toro recrute Tilda Swinton et Ewan McGregor

Pinocchio de Netflix : Guillermo del Toro recrute Tilda Swinton et Ewan McGregor©Backgrid UK, BestImage

, publié le 17 février

Ça avance pour le "Pinocchio" de Guillermo del Toro ! L'adaptation du conte éponyme, un film d'animation en stop motion situé dans l'Italie des années 1930, en pleine ascension de Benito Mussolini, aurait trouvé son casting.

Pinocchio, vous l'aimez ? Ces prochains mois, vous allez être servis. Matteo Garrone sort, le 18 mars 2020, une adaptation du conte italien avec Roberto Benigni tandis que Disney engage Robert Zemeckis pour un live-action du film d'animation de 1940. En parallèle, Guillermo del Toro réalise, enfin, un de ses rêves. Grâce à Netflix, le cinéaste oscarisé pour "La Forme de l'eau" et "Le Labyrinthe de Pan" va produire une version sombre de la marionnette au nez qui s'allonge.

Depuis dix ans, il travaillait sur ce projet sans parvenir à récolter les 35 millions de dollars nécessaires au financement. En cause ? Un scénario pas assez "familial", indépendant donc pas franchement commercial. Maintenant que le tournage est acté, Guillermo del Toro cherche ses acteurs. David Bradley, Rusard dans "Harry Potter", a révélé au média polonais Na Ekraine qu'il prêterait sa voix à Gepetto, le père du pantin. Il serait accompagné de Ron Perlman, Christoph Waltz, Ewan McGregor et Tilda Swinton.

Mettre en exergue la beauté et la cruauté des contes

Cette dernière incarnera la Fée Bleue. L'âme bienveillante qui guide Pinocchio dans son périple sera "l'esprit d'une fille morte" dans ce long-métrage. Au Festival de Marrakech en décembre 2018, Guillermo del Toro affirmait déjà sa volonté de créer une oeuvre unique : "Ce n'est pas vraiment un film pour toute la famille. Effectivement, avec un Pinocchio situé dans l'Italie de Mussolini, il ne faut pas s'attendre à autre chose. Oui, cela parle d'une marionnette durant la montée du fascisme."

Fidèle aux écrits de Carlo Collodi, il veut transcrire la part de noirceur atténuée par le dessin animé Disney : "Pinocchio vit des moments étranges, entre rêves et hallucinations, avec des lapins noirs. Les nombreuses mésaventures que Pinocchio traverse sont liées à la mort, il y a beaucoup de scènes difficiles (...). Cela parle d'une créature qui a été fabriquée par des moyens surréels et qui prend ensuite ses distances, tout en devant faire l'expérience de la douleur, de l'échec et de la solitude." Le réalisateur sera assisté de Mark Gustafson, directeur de l'animation du "Fantastic Mr. Fox" de Wes Anderson. Le programme sera produit par la société Henson Company ("Dark Crystal", "Muppet Show") et ShadowMachine ("Bojack Horseman"). Les marionnettistes qui oeuvrent dans "Les Noces Funèbres" de Tim Burton complètent l'équipe.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.