Pierre Salvadori "ivre mort" en dirigeant Gad Elmaleh dans Hors de prix

Pierre Salvadori "ivre mort" en dirigeant Gad Elmaleh dans Hors de prix©Briquet Nicolas, Abaca

Émilie Nougué, publié le 6 novembre

Le réalisateur se livre sans fard dans une interview au magazine Society en kiosque depuis le 31 octobre 2018. Sa manière de diriger, "c'est sex, drugs and rock and roll", y révèle-t-il. Une confession particulièrement vraie sur le tournage du film "Hors de prix".

En 2006, Pierre Salvadori dirige Gad Elmaleh et Audrey Tautou (qu'il retrouvera plus tard dans "Remise de peine") pour le long-métrage "Hors de prix", dont il a également co-écrit le scénario avec Benoît Graffin. Le tournage, selon lui, était "extraordinaire". "On logeait dans des hôtels fous, il y avait plein d'histoires d'amour, c'était la fête", explique-t-il à Society.

"J'ai oublié de tourner deux plans"

Cash et sans complexe, celui qui revient dans les salles obscures avec "En liberté !", film déjanté avec Adèle Haenel, Pio Marmaï, Vincent Elbaz et une nouvelle fois Audrey Tautou, raconte qu'il était parfois alcoolisé sur le plateau : "Il y a une scène hyper importante où j'étais censé diriger Gad Elmaleh, que j'ai faite ivre mort. Je n'avais pas à lui parler, c'est mon assistant qui faisait le relais. Et puis j'ai oublié de tourner deux plans, quand même..."

Au cours de cet entretien, il confie aussi avoir été très proche de Guillaume Depardieu, disparu en 2008, et de Marie Trintignant, décédée en 2003. Ces deux acteurs à propos desquels il conte de nombreuses anecdotes lui ont "appris à être libre", indique-t-il. C'est en les dirigeant en 1993 dans "Cible émouvante", au casting duquel figurait également Jean Rochefort, que Pierre Salvadori avait démarré sa carrière de réalisateur.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.