Pierre Richard : quel est le secret de sa longue carrière ?

Pierre Richard : quel est le secret de sa longue carrière ?©Action Press, BestImage

Solène Filly, publié le 15 août

Le 16 août 2019, Pierre Richard fêtera ses 85 ans. L'occasion de revenir sur la carrière de cet acteur, véritablement passionné par son métier.

Depuis ses débuts au cinéma dans "Alexandre le bienheureux" d'Yves Robert, Pierre Richard a tourné dans plus de 70 films. Et il n'est pas près de s'arrêter : en 2018, il était à l'affiche de 3 longs-métrages "La Ch'Tite famille", "Mme Mills, une voisine si parfaite" et "Les Vieux Fourneaux", lequel le voyait donner la réplique à Roland Giraud et Eddy Mitchell. Cette année, il s'est plutôt consacré au théâtre en reprenant le spectacle "Petit Éloge de la nuit", mais il a également rejoint le casting du prochain film de Kheiron, attendu pour avril 2020.

Un acteur passionné

Interrogé sur le secret de la longévité de sa carrière par Paris Match en septembre 2018, l'inoubliable Grand Blond était resté de marbre, indiquant malicieusement "qu'il est surtout l'idole des mamans des enfants qui viennent le voir". Cette image de dandy gaffeur qu'il a cultivée, et qui a séduit plusieurs générations de spectateurs, il la doit peut être au réalisateur Yves Robert, qui à ses débuts, lui avait lancé, comme rapporté par Midi Libre : "Tu n'as aucune place dans le cinéma français. Tu n'es pas un jeune premier comme Alain Delon, tu n'es pas une rondeur comme Bernard Blier. Tu n'es pas un comédien, tu es un personnage, alors fais ton cinéma toi-même !"

Mais c'est son amour pour la scène qui lui permet peut-être de se produire, encore et encore, au théâtre et au cinéma. À La Dépêche de Tahiti en 2016, il avait ainsi confié que "le public est une drogue merveilleuse" et ce, peu importe la taille de la salle qui l'applaudit.

Jouer semble d'ailleurs être une véritable cure de jouvence pour Pierre Richard. "Au théâtre, j'ai l'impression de monter sur un ring. J'ai le trac et à la fois la jouissance du danger, avec cette montée d'adrénaline qui m'aide à y faire des choses que je ne peux plus faire dans la vie. Là, j'ai un genou qui me tracasse, je ne le sentirai pas, c'est le miracle de la scène", avait-il ainsi dévoilé au Parisien au mois de juin dernier.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.