Pierre Richard a 86 ans : retour sur 3 rôles culte

Pierre Richard a 86 ans : retour sur 3 rôles culte©Pinguet Benoit, Abaca

, publié le 16 août

À l'occasion du 86ème anniversaire de Pierre Richard, retour sur trois rôles culte de l'acteur qui possède à son actif pas moins de 55 années de carrière à l'écran.

Véritable icône du cinéma français, Pierre Richard s'est taillé une place de choix dans le coeur des cinéphiles en incarnant souvent des gaffeurs invétérés, aussi attachants qu'hilarants. Invité à signer la préface de son autobiographie "Je ne sais rien, mais je dirai tout" parue en 2015, son ami Gérard Depardieu tirait son chapeau à un "tragédien qui se cache derrière le masque de l'humour, drôle même quand il ne joue pas". Lumière sur trois rôles inoubliables de celui qui a su transmettre à plusieurs générations son amour pour la comédie.

"Le Grand Blond avec une chaussure noire" d'Yves Robert - 1972

Premier vrai gros succès commercial de Pierre Richard, "Le Grand Blond avec une chaussure noire" l'impose rapidement comme le digne successeur de deux autres spécialistes de l'humour burlesque : Louis de Funès et Jean Lefebvre. Pris pour un redoutable agent secret, un violoniste plutôt étourdi et gaffeur doit échapper à de nombreux traquenards. Son meilleur atout ? Sa maladresse, que les spécialistes du renseignement prennent pour une stratégie mûrement réfléchie. Couronné de plusieurs prix lors de sa diffusion dans des festivals étrangers, "Le Grand Blond avec une chaussure noire" totalisera plus de 3 millions d'entrées sur le seul sol français et sera suivi d'une suite, qui rencontrera elle aussi le succès.

"La Chèvre" de Francis Veber - 1981

Premier film à réunir Pierre Richard et Gérard Dépardieu, "La Chèvre" marque les débuts d'un tandem qui marquera les années 1980. Pierre Richard y joue François Perrin, un comptable malchanceux chargé par son patron d'aller retrouver la fille de ce dernier, enlevée au Mexique. Pour cette périlleuse mission, il est escorté par le détective privé Campana (Depardieu) qui va découvrir à ses dépends les conséquences désastreuses de la poisse qui frappe constamment son acolyte... Plus de trente ans après sa sortie, le film de Francis Veber est toujours considéré comme l'une des meilleures comédies françaises. Un succès qui a rayonné jusqu'à l'international, puisqu'en 1991 est sorti un remake américain intitulé "Danger Public" avec Danny Glover et Martin Short.

"Les Compères" de Francis Veber - 1983

Pierre Richard endosse le rôle du personnage fétiche de Francis Veber : François Pignon. Pour ce second film en compagnie de son ami Gérard Depardieu, Pierre Richard interprète un instituteur suicidaire et dépressif à qui une ex-compagne (Anny Duperey) demande de retrouver un fils fugueur dont il ignorait jusque-là l'existence. Un fils qui n'est peut-être pas réellement le sien, puisqu'un journaliste du nom de Jean Lucas, volontiers cogneur, a reçu la même mission. Tous deux convaincus d'être le père de l'enfant, les deux hommes aux caractères diamétralement opposés vont s'allier pour retrouver l'adolescent disparu. Comme pour "La Chèvre", "Les Compères" a connu un tel succès qu'un remake américain, réalisé par Ivan Reitman et mettant en scène Robin Williams et Billy Crystal, a été produit. Intitulé "Drôles de pères", celui-ci est sorti bien plus tard, en 1997.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.