Patrice Leconte : la longévité des Bronzés est "une récompense formidable"

Patrice Leconte : la longévité des Bronzés est "une récompense formidable"©SIPA, Sipa

, publié le 17 novembre

Lundi 16 novembre 2020, Patrice Leconte était invité dans la matinale d'Europe 1, pilotée par Sébastien Krebs. Et à l'approche de la période hivernale, alors que les Français sont dans l'attente de savoir s'ils pourront dévaler les pistes de ski cette année, le réalisateur est revenu sur ce culte du cinéma français, qui égaie les séjours à la montagne.

Chaque hiver sur les pistes de ski, c'est le même refrain. Sur les télésièges, les vacanciers entonnent la célèbre chanson des "Bronzés font du ski", et ce n'est pas pour déplaire au réalisateur qui a mis sur pied cette comédie culte. Au micro d'Europe 1, lundi 16 novembre, Patrice Leconte a exprimé son désir de voir les Français descendre les pistes de ski en cette difficile année. Et que les "skieurs puissent commander une crêpe au sucre", a-t-il ajouté.

"Quand j'entends des répliques des 'Bronzés font du ski' ça m'enchante"

Depuis 40 ans, les skieurs chantent à tue-tête Quand te reverrai-je pays merveilleux ? dès qu'un télésiège s'arrête. Un sentiment d'accomplissement pour l'homme derrière le long-métrage porté par la troupe du Splendid : "Quand j'entends des répliques des 'Bronzés font du ski' ça m'enchante. D'avoir laissé ce genre de traces, pas que les traces de ski mais des traces de dialogue et de personnages... pour un cinéaste, c'est une récompense formidable."

Un film aux répliques "indémodables" que Patrice Leconte explique ainsi : "L'hiver dernier, je suis allé à la montagne faire du ski avec mes filles. Je me suis rendu compte que le ski n'a pas changé. Les télésièges sont toujours les télésièges, les tenues de ski sont toujours un peu bigarrées, les pentes neigeuses sont toujours les pentes neigeuses, c'est éternel. Le ski n'est pas un sujet à la mode du tout. Et c'est peut-être, entre autres, pour cela que le film a 40 ans aujourd'hui."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.