OSS 117 : le producteur raconte l'échec de la première projection du film

OSS 117 : le producteur raconte l'échec de la première projection du film©NANA PRODUCTIONS - Jean Dujardin dans "OSS 117 : Le Caire, nid d'espions" de Michel Hazanavicius (2006)., Sipa

, publié le 2 août

La saga OSS 117 s'impose aujourd'hui telle une valeur sûre au box-office. Pourtant, le producteur du film a récemment révélé que la première projection du premier volet avait été une véritable catastrophe, annonçant très étonnamment un échec cuisant pour le film.

En ce mois de juillet 2021, l'équipe d'"OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire", avec Nicolas Bedos à la réalisation et Pierre Niney et Jean Dujardin au casting, était présente à l'occasion de la 74e édition du Festival de Cannes. Le film qui sortira le 4 août 2021 est, de toute évidence, très attendu par les spectateurs comme par la critique, prouvant à quel point la saga est installée dans le paysage du cinéma français. Pourtant, la première projection d'"OSS 117 : Le Caire, nid d'espions", sorti en 2006, avait apparemment été un véritable échec.

"On a fait un four total"

Eric Altmayer, co-producteur du film, s'est confié sur ce sujet au Nouvel Obs des années après l'événement en question. D'après son témoignage, l'avant-première du premier volet a été accueillie avec grande froideur : aucun rire lors de la projection. Il déclare tout simplement : "On a fait un four total", avouant la maladresse de l'équipe du film : "On a fait l'erreur de rester dans la salle pendant toute la projection, en attendant désespérément les rires". Suite à cette expérience désagréable, il confesse : "On est sortis en se disant qu'on était morts. On est allés se saouler la gueule". Bien entendu, nous connaissons tous le succès fulgurant qu'a rencontré le film par la suite, enregistrant plus de 2 millions d'entrées au box-office en 2006. Désormais, Nicolas Bedos devra être à la hauteur de son prédécesseur, Michel Hazanavicius.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.