Oscars 2019 : accusé d'homophobie, Kevin Hart renonce à présenter la cérémonie

Oscars 2019 : accusé d'homophobie, Kevin Hart renonce à présenter la cérémonie©Elise Chris, Abaca
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 7 décembre

L'Académie des Oscars va devoir trouver un nouveau présentateur pour l'édition 2019 puisqu'à la suite d'une polémique concernant d'anciens tweets homophobes, Kevin Hart a décidé d'abandonner la présentation.

À peine annoncé, déjà parti ! Le 5 décembre 2018, on apprenait que l'Académie des Oscars avait choisi l'acteur et humoriste Kevin Hart pour présenter la 91e édition de la prestigieuse remise de prix, mais à la suite d'une polémique, ce dernier a finalement renoncé à monter sur la scène du Dolby Theatre le 24 février 2019. En cause, des messages homophobes - désormais effacés - postés sur Twitter entre 2009 et 2011 mais aussi un passage de son spectacle "Seriously Funny" (2010) dans lequel il assurait que l'une de ses "plus grandes peurs" était que son fils "soit gay", et ajoutait : "En tant qu'homme hétérosexuel, si je peux empêcher mon fils d'être gay, je le ferai."

Des explications en vidéo

Le 7 décembre, quand ses anciens tweets ont refait surface, Kevin Hart a d'abord posté une vidéo sur Instragram expliquant qu'il avait évolué, et une autre où il confiait que l'Académie des Oscars lui avait demandé de s'excuser. Ce qu'il a refusé, affirmant qu'il avait déjà "évoqué le sujet plusieurs fois" et qu'il ne voulait pas continuer à le refaire encore et encore. Mais quelques heures plus tard, l'acteur de "Jumanji" a finalement pris la décision de ne pas participer à la cérémonie.

"J'ai fait le choix de renoncer à présenter les Oscars cette année... Parce que je ne veux pas à être une distraction pendant une soirée qui devrait être célébrée par tellement de merveilleux artistes talentueux. Je présente mes sincères excuses à la communauté LGBTQ pour mes mots insensibles du passé", a-t-il alors écrit sur Twitter.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.