Olivier Marchal prépare un biopic sur Johnny Hallyday

Olivier Marchal prépare un biopic sur Johnny Hallyday©STR/ASA-PICTURES, Abaca

, publié le 11 mai

Près de trois ans après la mort de Johnny Hallyday, le réalisateur Olivier Marchal prépare un biopic sur la vie du Taulier, comme le révèle Le Figaro dimanche 10 mai 2020.

Le 5 décembre 2017, Johnny Hallyday s'éteignait à 74 ans, laissant un grand vide dans le monde musical français mais aussi dans le coeur de ses proches et de ses fans. Près de trois ans après son décès, Olivier Marchal s'apprête à mettre en scène la vie du rockeur. Ce dernier a abordé le projet avec Le Figaro qui l'a révélé au public, dimanche 10 mai 2020 : "Universal a proposé de tourner un biopic du rocker", explique le journal, et le réalisateur du "36 Quai des Orfèvres" a accepté l'offre sans hésiter. "J'ai dit banco. Ce sera une façon de lui rendre hommage", déclare-t-il.

Les deux hommes avaient pour projet de travailler ensemble avant que la mort ne vienne mettre un terme à leur idée : "Johnny Hallyday voulait travailler avec Olivier Marchal. Le chanteur adorait les films de l'ancien policier. Les deux hommes avaient un projet de pièce de théâtre écrite par l'écrivain et réalisateur Denis Parent." "Il aurait joué son propre rôle", raconte Olivier Marchal.

"Nous allons avoir accès à son intimité"

Le biopic se concentrera sur les débuts de la star française, comme le détaille le réalisateur : "Nous partirons de ses 18 ans jusqu'à sa mort sans aborder les problèmes d'héritage. Johnny était un type adorable, charmant. Il a eu dix vies, il me touchait beaucoup. Il avait un talent fou." Pour ce faire, ils vont avoir à disposition des archives personnelles : "Nous allons avoir accès à son intimité. Michel Jankielewicz, son confident, un proche de Johnny, m'a dit : 'Je suis sûr que, de là-haut, Johnny est super content !' Il me prêtera cent cinquante heures d'interviews." À cet instant, rien n'est encore lancé, mais Oliver Marchal se ravit du projet : "Ce sera une façon de finir ma carrière en beauté."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.