Nicolas Bedos à propos de OSS 117 : "On bosse comme des clébards"

Nicolas Bedos à propos de OSS 117 : "On bosse comme des clébards"©Cédric Perrin, BestImage
A lire aussi

Solène Filly, publié le 21 octobre

Après Michel Hazanavicius, qui a signé les deux premiers volets d'OSS 117, c'est Nicolas Bedos qui a la lourde tâche d'offrir une troisième aventure à Hubert Bonisseur de La Bath. Au micro de RTL, le 17 octobre 2019, le réalisateur s'est confié sur ce projet "très excitant".

Au mois de mai dernier, en plein Festival de Cannes, le Journal du Dimanche révélait que Nicolas Bedos avait été choisi pour redonner vie à OSS 117 dans les salles obscures. Baptisé "Alerte Rouge en Afrique Noire" et attendu pour février 2021, ce troisième volet verra Jean Dujardin reprendre, évidemment, son rôle d'Hubert Bonisseur de La Bath. Mais cette fois-ci, ce dernier va devoir partager l'écran avec un petit nouveau... En effet, sur Twitter, le 15 octobre 2019, Pierre Niney a révélé qu'il incarnera, lui aussi, un OSS.

"La pression est forte"

De son côté, le réalisateur s'était jusqu'à présent fait plus discret. Et s'il s'est bien gardé de trop en révéler sur les ondes de RTL, il a tout de même accepté d'évoquer ce nouveau projet. "Pouvoir à travers la comédie se moquer de personnages à la fois racistes, misogynes, homophobes, cons.... Ce n'est pas courant de faire du cinéma avec ça. Moi, mon boulot, il est tout con, mais il n'est pas simple : c'est de vous faire rire", a-t-il ainsi déclaré avant d'indiquer : "On bosse comme des clébards."

Et pour cause, il est très conscient des attentes du public mais aussi de celles de Jean Dujardin : "Je (le) connais bien. Je sais à quel point son personnage est son fétiche, c'est celui qu'il aime le plus dans la galerie qu'il a proposée jusque-là. Donc j'avais envie d'être à ses côtés. Et de surtout tout mettre de notre côté pour ne pas se planter." Un challenge qu'il a hâte de relever : "La pression est forte, mais elle est excitante."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.