Mulan sera le premier remake Disney à avoir une interdiction d'âge

Mulan sera le premier remake Disney à avoir une interdiction d'âge©Walt Disney, DR
A lire aussi

, publié le 19 février

Le film en live-action "Mulan", développé par Disney, serait le premier remake de la firme à obtenir une côte PG-13. Un avertissement qui indique que lors de sa diffusion aux États-Unis, il sera fortement recommandé aux enfants de moins de 13 ans d'être accompagnés d'un adulte.

Les studios Disney régissent leurs films avec des règles bien strictes. Ils interdisent ainsi trois actions dans leurs longs-métrages : décapiter un personnage, l'empaler ou le faire fumer. Des conditions que les filiales comme Pixar, Marvel et LucasFilm doivent également respecter, même lorsqu'il s'agit de films déconseillés aux moins de 13 ans, aux États-Unis. Et pourtant, à quelques semaines de sa sortie en salle, le live-action "Mulan" serait selon The Hollywood Reporter le premier Disney à obtenir la côte PG-13 MPAA, en raison des "séquences de violence" invoquées par la Motion Picture Association of America, depuis "Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar" en 2017.

Un Disney interdit ?

Visant en majorité un public plutôt jeune, il est étonnant qu'un film Disney se retrouve avec une interdiction. Tous les précédents remakes de la firme ont reçu des notes PG (accompagnement parental souhaitable) ou G (tout public). Toutefois, dans ce cas, la bande-annonce indique un film rempli d'actions et comme dans tout long-métrage de guerre, des batailles auront lieu. Ainsi, l'interdiction annonce une guerre sanglante. Le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) n'a pas encore indiqué si la même restriction sera appliquée en France lors de la sortie de "Mulan" le 25 mars 2020.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.