Mort de Jacques Higelin : ses grands rôles au cinéma

Mort de Jacques Higelin : ses grands rôles au cinéma©Emmanuelle Jacobson-Roques, DR

Marc-Emmanuel Adjou, publié le 6 avril

L'interprète de Tombé du ciel est décédé le 6 avril 2018 à Paris. Il était également acteur à ses heures perdues, et a notamment tourné avec Claude Lelouch.

Jacques Higelin est mort. Si l'artiste est surtout connu pour son impressionnante carrière musicale, c'est pourtant au cinéma qu'il a fait ses débuts. Dans ce registre, il a collaboré avec des réalisateurs comme Henri Decoin, Jean Becker ou encore Jacques Doillon. Retour sur trois films marquants.

"Nathalie, agent secret" (1959)

Il s'agit du tout premier rôle au cinéma de Jacques Higelin, qui n'est alors pas encore connu en tant que crooner. Son premier album, "12 chansons d'avant le déluge" ne sortira qu'en 1965, mais avant, il prononce ses premières répliques dans ce film d'Henri Decoin, aux côtés de pionnières comme Martine Carol et Dany Saval. Son rôle dans "Le Bonheur est pour demain" (1961) d'Henri Fabiani lui offrira davantage de notoriété.

"Elle court, elle court la banlieue" (1973)

Une dizaine d'années plus tard, l'acteur-chanteur tient l'un des rôles principaux de ce film de Gérard Pirès, metteur en scène avec lequel il a souvent travaillé ("Erotissimo" en 1968 et deux autres courts-métrages en 1969). Dans cette comédie sociale, Jacques Higelin joue face à la comédienne Marthe Keller.

"Jappeloup" (2013)

Dans cette narration de l'histoire vraie du cheval d'équitation Jappeloup et son cavalier Pierre Durand, Higelin se glisse dans la peau d'Henry Dalio, un personnage inspiré du véritable propriétaire et éleveur du fameux équidé, Henry Delage. Il s'agit de sa dernière apparition à l'écran.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.