Mort de Christopher Plummer : 3 classiques qui ont marqué ses 75 ans de carrière

Mort de Christopher Plummer : 3 classiques qui ont marqué ses 75 ans de carrière©MK2 Diffusiion, DR

, publié le 8 février

Depuis les années 1950, la stature nationale puis internationale de Christopher Plummer animait les oeuvres éclectiques de l'industrie du septième art. Vendredi 5 février 2021, à l'âge de 91 ans, l'acteur s'est "paisiblement" éteint à son domicile du Connecticut aux États-Unis. Auprès de Variety, son agent Lou Pitt a déploré la perte de cet "homme extraordinaire" qui "respectait profondément sa profession avec des manières old school, beaucoup d'autodérision et la musique des mots". En souvenir de ce grand Monsieur, retour sur trois oeuvres qui détonnent dans sa filmographie.

"La Mélodie du Bonheur" (1965) de Robert Wise

S'il y a bien un classique à retenir sa belle et longue carrière, c'est cette comédie musicale en plein éclatement du nazisme. Avec Julie Andrews, Christopher Plummer a trouvé la mélodie du bonheur et, plus important, a su transmettre son bonheur à des millions de spectateurs qui sont sortis émus du visionnage. Le comédien y incarne le capitaine Georg Ritter von Trapp, un veuf qui engage une gouvernante pour ses sept enfants. Cette dernière a pour ambition de devenir nonne dans le couvent voisin mais l'amour s'en mêle... et la Seconde Guerre Mondiale aussi.

"L'Homme qui voulut être toi" (1975) de John Huston

Sean Connery, Michael Caine et Christopher Plummer sont perdus dans les Indes britanniques à la recherche d'un pays légendaire : le Kafiristan. Les deux premiers ambitionnent de devenir rois de ce territoire et font appel au troisième qui joue le journaliste Rudyard Kipling. Des règles sont imposées au cours de l'épopée : pas de femmes, pas d'alcools... mais tous les malheurs du monde qui leur tombent sur la tête. Cette aventure loufoque réunit un imposant trio hollywoodien au service du réalisateur John Huston.

"Beginners" (2011) de Mike Mills

Au cours des deux dernières décennies, Christopher Plummer continuait d'enchaîner les succès grâce à ses rôles dans "Un homme d'exception" (2001), "Inside Man" (2006), "Millénium : Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes" (2011) ou plus récemment "À couteaux tirés" (2019). Le senior s'est surtout démarqué avec une prestation qui a fait mouche aux Golden Globes et aux Oscars. De chacune des cérémonies, il en est reparti avec le prix du Meilleur acteur dans un second rôle. Inspiré par l'histoire vraie de son père, le cinéaste Mike Mills raconte l'histoire du coming-out d'un octogénaire.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.