Michèle Mercier soutient les victimes d'agressions sexuelles

Michèle Mercier soutient les victimes d'agressions sexuelles©Balkis Press, Abaca

Solène Filly, publié le 26 avril

L'actrice a avoué ne pas être surprise par les récentes révélations de harcèlements et d'agressions sexuelles au cinéma, puisqu'elle a dû y faire face à de nombreuses reprises au cours de sa carrière.

Le mouvement #MeToo ou #balance ton porc n'a pas forcément fait l'unanimité en France. Si certains acteurs du cinéma ont applaudi le courage des victimes et les ont encouragées à prendre la parole, d'autres ont questionné leurs motivations, en particulier dans le cas d'actrices qui ont attendu de nombreuses années avant de parler.

Une très bonne initiative

Michèle Mercier est, quant à elle, ravie que les femmes prennent la parole. Même si le mouvement arrive un peu tard. Car, le harcèlement sexuel au cinéma, elle l'a bien connu, du temps où elle était considérée comme un sex-symbol grâce à son rôle de "Merveilleuse Angélique" dans les films de Bernard Borderie. Dans un entretien avec Closer, elle a expliqué avoir été confrontée à des comportements déplacés à de nombreuses reprises. Et à chaque fois qu'elle a tenu tête à ces agresseurs, cela n'a pas été sans conséquence pour sa carrière. "En Italie, je suis restée sept ans sans tourner, après avoir craché au visage d'un magnat du cinéma. Et cela s'est reproduit plus tard, à Paris, en la personne d'un autre - célèbre - producteur. Du coup, j'ai fait ce que j'avais à faire : lui filer un coup de pied où je pense."

Une volonté de ne pas se laisser faire qui a mis un terme prématuré à sa carrière : "Disons qu'il y a plein de films dans lesquels j'aurais pu tourner si j'avais accepté de faire certaines choses. Voilà pourquoi mes apparitions à l'écran se sont faites plus rares, peu à peu."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.