Michel Hazanavicius sort le scénario de La Classe américaine en livre

Michel Hazanavicius sort le scénario de La Classe américaine en livre©SGP, BestImage

, publié le 26 mai

En 1993, Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette sortaient un OVNI cinématographique intitulé "La Classe américaine". Rapidement, les connaisseurs ont érigé cette création qui compile une cinquantaine d'extraits de films au rang de culte, allant jusqu'à mémoriser ses répliques bien senties. Michel Hazanavicius annonce la sortie du scénario en livre, lundi 25 mai 2020.

Le réalisateur des films "OSS 117", avec Jean Dujardin, annonce la sortie d'un ouvrage promettant d'être tout aussi absurde que le film. En vente aux éditions Allary dès le 28 mai 2020, le livre présente le scénario annoté et décrypté. "Ça faisait longtemps que des gens venaient me demander l'autorisation de reproduire le texte de 'La Classe américaine' pour le faire circuler juste pour leurs potes. Et puis en décembre dernier, le typographe David Rault m'a envoyé une couverture détournée de 'La Classe américaine' version 'Classiques Larousse'. Ça, c'était un vrai détournement qui faisait sens par rapport au film", explique Michel Hazanavicius au Point. Celui qui s'est aidé du professeur Alain Véquaud pour "traiter ce texte complètement débile comme s'il s'agissait d'une vraie oeuvre littéraire" et des auteurs de Burger Quizz avoue qu'il "ne se passe pas une semaine" sans qu'on lui parle de cette comédie ultra référencée.

"Monde de merde", "ouich lorraine", "le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence"...

La mort de George Abitbol, "l'homme le plus classe du monde", a été le prétexte pour créer ses vannes légendaires. En studio aussi, l'équipe se marrait bien : "Mon meilleur souvenir reste mes déjeuners avec eux, c'était toujours de grands moments. Quand vous avez la voix de John Wayne (Raymond Loyer était sa voix française, ndlr) qui vous demande de vous passer le pain, ben, c'est magique. Tout est drôle ! J'avais d'ailleurs demandé à Raymond de me faire mon annonce de répondeur téléphonique : 'Vous êtes bien chez John Wayne et Michel Hazanavicius, etc', je l'ai gardée très longtemps celle-là !" Celui qui a "énormément appris sur la direction d'acteur en travaillant avec ces comédiens de doublage" salue la rigueur de ses confrères disparus :"Ils restaient hyper pro même en disant les pires conneries au micro, de vraies machines."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.