Mektoub My Love : Intermezzo : une scène de sexe non simulée ?

Mektoub My Love : Intermezzo : une scène de sexe non simulée ?©Pathé Distribution, DR

Solène Filly, publié le 27 mai

Un an après la sortie de "Mektoub My Love : Canto Uno, le réalisateur a présenté sur la Croisette sa suite. Un film de plus de trois heures qui a choqué de nombreux spectateurs, désormais critiqué pour ses conditions de tournage.

Le nouveau film d'Abdellatif Kechiche, présenté en Compétition à Cannes le 23 mai 2019, n'a pas fini de faire parler de lui. Après avoir été critiqué par de nombreux spectateurs sur la Croisette, certains le qualifiant de "porno" à cause d'une scène de cunnilingus de 13 minutes, puis défendu par le réalisateur et les acteurs en conférence de presse, ce sont les conditions de tournage de "Mektoub My Love : Intermezzo" qui sont maintenant pointées du doigt.

"Il a réussi à obtenir ce qu'il voulait"

En cause ? Un article de Midi Libre, publié le samedi 25 mai, dévoilant les coulisses du tournage grâce au témoignage d'une personne se disant proche de la production. Celle-ci raconte : "Le réalisateur a fait rejouer pendant des heures et des heures les scènes de la discothèque, épuisant tous les acteurs et le tournage se prolongeait très tard dans la nuit. Il voulait absolument arriver à avoir une scène de sexe non simulée, ce à quoi les acteurs n'étaient pas disposés." Abdellatif Kechiche aurait alors insisté, créant le "malaise" de l'équipe du film : "Au fil des heures, et alors que de l'alcool était régulièrement consommé sur place, il a réussi à obtenir ce qu'il voulait."

Ce n'est pas la première fois que les techniques de tournage du réalisateur sont remises en cause. Léa Seydoux et Adele Exarchopoulos s'étaient confiées au Daily Beast en 2013 sur les méthodes de Kechiche pour "La Vie d'Adèle", qualifiant leur expérience d'"horrible", la première indiquant ne plus "jamais" vouloir retravailler avec le cinéaste. Pour le moment, "Mektoub My Love : Intermezzo" n'a pas de date de sortie.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.