Médiamétrie se lance dans l'analyse des émotions des spectateurs de cinéma

Médiamétrie se lance dans l'analyse des émotions des spectateurs de cinéma©djrandco, Adobe Stock

Marine de Guilhermier, publié le 18 juillet

La société française spécialisée dans la mesure d'audience et l'étude des usages des médias audiovisuels et numériques peut désormais analyser les émotions des spectateurs devant un film grâce à une technologie utilisant une intelligence artificielle.

Alors qu'elle récoltait déjà beaucoup de données sur l'expérience des spectateurs de cinéma, Médiamétrie va aujourd'hui plus loin en analysant leurs émotions, comme elle l'a dévoilé dans un communiqué de presse. Une innovation possible grâce à un partenariat avec une autre société française, Datakalab, et qui a été testée en mai et juin 2019 sur 900 individus.

Ces derniers ont été filmés par la webcam de leur ordinateur alors qu'ils visionnaient des bandes-annonces de genres différents (comédie française, action et animation). Leurs réactions émotionnelles ont alors été enregistrées, retranscrites sous forme de courbes matérialisant les moments forts vécus par les spectateurs, puis analysées, notamment grâce au deep learning (une branche de l'intelligence artificielle).

Mesurer le potentiel d'un film

Un dispositif dont le but est notamment de permettre aux professionnels d'optimiser leurs stratégies marketing, voire le montage de leurs films.

"Ces données émotionnelles viennent appuyer et détailler les données des spectateurs que nous recueillons dans nos études, pour apporter une réponse encore plus concrète sur l'attractivité et le potentiel d'un film, ou l'efficacité d'une bande-annonce", explique ainsi Marine Boulanger, directrice du pôle Cinéma et Entertainment de Médiamétrie. Une innovation qui comporte tout de même un (gros) risque : celui d'une perte de créativité au profit d'une recette sans risque...

Les commentaires sont désactivés pour cette page.