Martin Scorsese : "Par pitié, ne regardez pas The Irishman sur un téléphone"

Martin Scorsese : "Par pitié, ne regardez pas The Irishman sur un téléphone"©Eric Vandeville, Abaca

, publié le 3 décembre

Martin Scorsese est un habitué du grand écran et de la télévision, mais en ce qui concerne la nouvelle génération qui visionne films et séries sur smartphone, le réalisateur émet des réserves. Celui qui vient de réaliser "The Irishman" déconseille fortement de regarder le film sur un portable.

Martin Scorsese est l'un des plus grands réalisateurs de sa génération. Mais pour l'homme de 77 ans, l'idée de de visionner un film sur un smartphone est impensable. Depuis le 27 novembre, le film de Scorsese "The Irishman" avec en têtes d'affiche Robert de Niro - à qui le réalisateur a offert une seconde jeunesse - Al Pacino et Joe Pesci, est disponible sur Netflix. Et si le long-métrage est sans nul doute l'un des films les plus attendus de l'année, le réalisateur n'accepte pas qu'il soit vu dans de mauvaises conditions. "Mon conseil, si jamais vous souhaitez voir l'un de mes films, ou la plupart des films d'ailleurs : par pitié, ne le regardez pas sur un téléphone. Un iPad à la la rigueur, mais un gros", a récemment déclaré le réalisateur au critique de cinéma Peter Travers.

"The Irishman" jugé trop long

Martin Scorsese met en scène l'histoire du crime organisé d'après guerre dans un récit de 3h30. Un film jugé trop long par les spectateurs mais défendu par son réalisateur : "D'une drôle de manière, je crois que j'ai réussi à voir le film dans toutes les conditions possibles. Idéalement, j'aimerais que les gens se rendant dans un cinéma, et le voient sur un grand écran du début jusqu'à la fin. Et je sais, c'est long, vous devez vous lever, aller aux toilettes, ce genre de choses, je comprends. Mais chez vous aussi, je pense que vous pouvez le regarder en une soirée, ou en un après-midi; en sachant que vous ne consulterez pas votre téléphone ou que vous n'allez pas vous lever toutes les cinq minutes, ça peut fonctionner."

Si le long-métrage est sorti dans quelques salles de cinéma californiennes et a été projeté deux fois dans des salles françaises, il est avant tout un film visible sur une plateforme dédiée. Le réalisateur ne pouvait donc pas ignorer que de nombreux utilisateurs regardent leurs divertissements sur leur smartphone...

Les commentaires sont désactivés pour cette page.