Marion Cotillard parle d'Annette, le prochain Leos Carax : "une aventure unique"

Marion Cotillard parle d'Annette, le prochain Leos Carax : "une aventure unique"©Olivier Borde, BestImage

, publié le 1 avril

Huit ans après le stupéfiant "Holy Motors", avec Denis Lavant et Eva Mendes, celui qui se faisait surnommé "l'enfant maudit du cinéma français" à ses débuts revient avec un sixième long-métrage extrêmement attendu. Son actrice Marion Cotillard évoque ce projet fou pour le numéro d'avril 2020 de Vogue.

Après plusieurs années à en entendre parler sans concrétisation, l'alléchant projet de Leos Carax finalisait son casting en mai dernier. Marion Cotillard et Adam Driver (la dernière saga "Star Wars", "Marriage Story") prennent la tête d'affiche aux côtés de Simon Helberg ("The Big Bang Theory") ou encore de la chanteuse Angèle. L'actrice française, adulée par le tout Hollywood, a évoqué cette ambitieuse création dans les colonnes de Vogue : "Tourner avec un cinéaste aussi particulier, singulier et créatif que lui donne le sentiment d'être partie prenante d'une oeuvre d'art. C'était une aventure unique, j'ai fait des choses sur ce film que je n'avais jamais faites et que je ne referai sûrement jamais. Il a une vision du monde et une manière de faire du cinéma qui n'appartiennent qu'à lui. (...) Avec lui, on est à chaque instant porté par une intensité et une exigence qui poussent à se dépasser."

"Pour Leos, le live n'est pas un pari, simplement une nécessité"

Dans "Annette", Marion Cotillard incarne la chanteuse d'opéra de "ce film entièrement chanté". À contrario du biopic "La Môme" (2007) d'Olivier Dahan, où la voix d'Edith Piaf était reprise, la comédienne a dû réellement donner de la voix et n'a eu que "deux mois de préparation avant le tournage". Un défi de taille comme elle le relate : "Le caractère unique de cette comédie musicale est que Leos tenait à ce que toutes les chansons soient chantées en direct sur le plateau. Nous n'étions donc pas en play-back sur des morceaux préenregistrés avant le tournage, comme souvent sur ce type de projet. On se retrouve à chanter dans toutes les situations, y compris des positions physiques qui ne facilitent aucunement le chant. Pour Leos, le live n'est pas un pari, simplement une nécessité."

Celle qui a été "bouleversée par la fougue" et "la grâce absolue" de son film "Les Amants du Pont-Neuf" (1991) qu'elle découvre au commencement de sa carrière, était le premier choix du réalisateur pour ce rôle : "Leos m'avait proposé ce rôle il y a deux ans, mais j'étais enceinte, et je ne voulais pas travailler immédiatement après l'accouchement comme je l'avais fait auparavant, car cela avait été source de fatigue et d'une certaine forme de frustration." La date de sortie n'est pas encore établie mais est attendue avec une grande impatience !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.